Programmes

La Nuit spéciale - Paris Par Philippe Garbit

origin_pavillon-expo-terredeparis
origin_pavillon-expo-terredeparis Crédits : Antoine Espinasseau - Radio France

« Paris n’existe pas. Il y a autant de Paris que la ville compte d’habitants ( ….) Chaque habitant a son réseau de lieux, de repères, ensemble mouvant qui représente, pour chacun, la ville. »

notent Ivan Péricoli et Benoît Astier de Villatte dans l’avant-propos de leur guide Ma vie à Paris (A.V. 8 rue Saint-Victor, Paris Vème). Ils ont certainement raison : la preuve, leur guide, à la fois chic et simple, « composé au plomb et imprimé sur presse typographique », à la tranche dorée, est une mine d’adresses pour les Parisiens et les visiteurs en quête de livres, de fleurs, de clubs, de restaurants ou d’objets utiles, luxueux ou farfelus (farfelus si l’on n’en a pas un besoin immédiat…).

« Paris n’existe pas » ? Son sous-sol existe, lui ! Et la terre, et les terres, que la ville nous dissimule, ces « Terres de Paris » auxquelles le Pavillon de l’Arsenal rend hommage, nous la faisant considérer non plus comme de simples déblais, mais bien comme un matériau utile et propre à la construction.

Quant à la Céramique de Sèvres : est-elle fabriquée avec de la terre d’Ile-de-France ? A Romane Sarfati, Directrice-Générale de la Cité de la Céramique-Sèvres et Limoges de nous répondre, elle qui viendra nous faire partager son enthousiasme pour une expérience récente à la Manufacture de Sèvres : la cuisson de pièces d’art contemporain dans un four à bois classé monument historique !

Philippe Garbit reçoit :

  • Ivan Pericoli et Benoit Astier de Villatte auteurs du guide « Ma vie à Paris »
  • Romane Sarfati, directrice générale de Cité de la Céramique Sèvres-Limoges,
  • Paul-Emmanuel Loiret, co-commissaire de l’exposition Terres de Paris, au Pavillon de l’Arsenal
Ecouter le direct
Le direct