LE DIRECT

L'Effet Matilda, ou les oubliées de la science


Une scientifique au visage éclairé par un langage de programmation.

Nombreuses sont les femmes qui se voient évincées des remises de prix, quand il ne s’agit pas carrément d’un prix Nobel. La minimisation, quand il ne s’agit pas de déni, de la contribution des femmes scientifiques à la recherche n’est pas un phénomène nouveau : l’historienne des sciences Margaret Rossiter l’a théorisé, sous le nom d’effet Matilda. Au rang de ces femmes, injustement méconnues, on compte notamment la physicienne Lise Meitner, la biologiste Rosalind Franklin, la médecin Marthe Gautier, l'astronome Jocelyn Bell ou encore la physicienne Mileva Einstein.

Katie Bouman, la jeune chercheuse grâce à laquelle on a pu contempler un trou noir
Actualités
LE 11/04/2019

A 29 ans, la chercheuse Katie Bouman a apporté un rôle décisif dans l'observation directe d'un trou noir supermassif. Elle a, alors qu'elle étudiait au...

Mileva Einstein, l'oubliée de la relativité ?
Savoirs
LE 17/08/2018

La femme d'Albert Einstein, Mileva, lui aurait été d'une grande aide pendant ses jeunes années, lorsque le physicien publiait ses premiers articles. Tombée...

Marthe Gautier, découvreuse de la Trisomie 21
Savoirs
LE 16/08/2018

L'Effet Matilda, c'est ce phénomène qui veut que les femmes de science ne bénéficient que très peu des retombées, et ce au profit des hommes. Au rang de...

Jocelyn Bell, passion pulsars
Savoirs
LE 15/08/2018

L'Effet Matilda c'est le phénomène qui veut que les femmes de science ne bénéficient que très peu des retombées de leurs découvertes, quand elles ne voient...

Lise Meitner : et la fission fut
Savoirs
LE 14/08/2018

L'Effet Matilda c'est le phénomène qui veut que les femmes de science ne bénéficient que très peu des retombées de leurs découvertes, quand elles ne voient...

L'effet Matilda, ou les découvertes oubliées des femmes scientifiques
Savoirs
LE 14/08/2018

Au début des années 80, l’historienne des sciences Margaret Rossiter théorise l'effet Matilda : elle remarque que les femmes scientifiques profitent moins...

Rosalind Franklin, pionnière de l'ADN
Savoirs
LE 13/08/2018

L'Effet Matilda c'est le phénomène qui veut que les femmes de science ne bénéficient que très peu des retombées de leurs découvertes, quand elles ne voient...

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.