LE DIRECT

Nuit Alexandre Dumas 2/2, Par Philippe Garbit


Statue dans le parc de la villa de Champflour, qui appartenait à Alexandre Dumas, à Marly-le-Roi, illustration de Tilly pour L'Illustration, No 2754, Decembre, 1895

Les Nuits de France Culture vous proposent deux nuits consacrées à Alexandre Dumas.

Il est des écrivains dont on sait que l’on ne lira, sans doute, jamais tous les écrits-tous les écrits publiés ! Alexandre Dumas est de ceux-là. On devine que la trilogie des Trois Mousquetaires, que le Comte de Monte-Cristo, que la Reine Margot, que le Chevalier de Maison-Rouge, que Joseph Balsamo, que les Quarante-cinq… ne sont qu’une partie immergée de l’œuvre de Dumas… mais après tout, pourquoi ne pas passer sa vie avec ces seuls romans-et La Dame de Monsoreau, et Le collier de la reine, etc… - et se contenter du grand plaisir qu’ est la relecture - et la re-relecture !?

N’empêche… sans négliger les œuvres célèbres, ce qui ne serait qu’une posture, dirigeons-nous  aussi, au cours de ces deux Nuits Dumas, du côté du théâtre : de Kean, par exemple (et avec quel interprète : Pierre Brasseur !), ou bien du côté des romans adaptés, tel un Comte de Monte-Cristo de légende, en public et en plein air à Provins, Dantès étant joué par Jean-Claude Drouot… ou d’une version radiophonique très parodique et joyeuse des Mousquetaires, qui voit Robert Lamoureux (D’Artagnan) se mesurer avec Louis de Funès (L’homme de Meung)… !

Frédérique Lurol nous fera visiter le Château de Monte-Cristo (à Port-Marly, aux portes de Paris) ; Clara Hedouin et Romain de Becdelièvre, du Collectif 49701, nous raconteront leur projet : mettre en scène les Mousquetaires comme une série  théâtrale ou comme une série télé… ; Sarah Mombert évoquera la figure de Dumas homme de presse et homme de théâtre ; quant au plus célèbre des dumasiens, Claude Schopp, il aura la tâche ardue - mais rien ne lui est impossible quand il est question de Dumas - de nous faire rêver aux romans inachevés ou aux séries inachevées… après tout, que devient Ernauton de Carmaingues ? Pourquoi le Duc de Guise n’est-il pas assassiné, pourquoi Jacques Clément ne poignarde-t-il pas Henri III chez Dumas ?

Et, avec plaisir, nous retrouverons, dans les archives, André Maurois en conférencier érudit et passionné de Dumas et de ses personnages.

À venir dansDans    secondess

full_screenCreated with Sketch.