LE DIRECT

Une série de cinq entretiens d'"A voix nue" consacrée à Raymon Depardon, photographe et cinéaste. Né dans une famille paysanne près de Villefranche-sur-Saône à la ferme du Garet qui donne le titre d'un de ses livres, il vient à Paris à 17 ans et devient apprenti - photographe à l'agence Dalmas où il apprend les rudiments du métier en couvrant l'actualité ' ordinaire ' du Conseil des Ministres à des portraits de comédiennes. En 1967, il fonde entre autre avec Gilles Caron, l'agence Gamma puis rejoint l'agence Magnum. Il a été le premier grand reporter à affirmer la subjectivité de son point de vue dans un petit livre intitulé Notes. Cinéaste passant du documentaire (Reporters, San Clemente) à la fiction (La captive du désert), il affirme toujours un point de vue documentaire et s'attache tout particulièrement à la publication de livres. Il est, en 2006, le directeur artistique des Rencontres internationales de la photographie d'Arles. 

Raymond Depardon : "Je suis très passé et très avenir. Je suis maladroit dans le présent."
Raymond Depardon : "Dès qu'il y a photographie, il y a prise de cadre, moment choisi, un engagement"
Raymond Depardon : "Rester dans un lieu, ne plus y bouger et construire un film comme ça, à la bonne distance"
Raymond Depardon : "Au fond de moi, je n'étais pas fait pour être photographe"
Raymond Depardon : "Je suis capable de vivre un temps peut-être un petit peu différent de celui des villes"

À venir dansDans    secondess

Full ScreenCreated with Sketch.Close