LE DIRECT

Armoiries Frédéric de Hesse-Cassel, roi de Suède

Nous avons déjà passé une nuit belge, puis une nuit anglaise - nuit belge commencée avec la RTBF, nuit anglaise avec la BBC. C’est beaucoup plus au nord que nous dirigerons notre curiosité, cette nuit, et c’est une langue sans doute peu connue de la plupart d’entre nous qui nous accueillera, grâce à des extraits d’émissions et de reportages : le suédois ! Certes, nous avons en mémoire les dialogues des films de Bergman… mais les sous-titres, reconnaissons-le, nous sont assez nécessaires.

Comme pour la Belgique, comme pour l’Angleterre, c’est en compagnie de la radio publique nationale – SVERIGES RADIO - que nous découvrirons ou redécouvrirons ce pays-et bien sûr en écoutant les archives, qui nous feront fréquenter Selma Lagerlöf (sur les ailes d’une oie, aux côtés de Nils Holgersson),  August Strindberg… et bien sûr Ingmar Bergman -en nous arrêtant sur un de ses films : le sulfureux (ou qui semblait l’être lors de sa sortie)  Monika.

Pour nous guider et nous raconter sa radio : la productrice et journaliste scientifique suédoise Marie-Louise Kristola, en duplex de Stockholm ; pour nous parler des Suédois à Paris ou des Français vivant en Suède : Anders Fogelström (Président du Cercle suédois, rue de Rivoli, à Paris) et Pierre Schoeffler (Vice-président de la Chambre de Commerce suédoise en France).

Et pour lire des polars suédois mais écrits en français, il suffira de se  plonger dans les romans d’Olivier Truc : Le Dernier lapon, Le Détroit du loup, La Montagne rouge (Éditions Anne-Marie Métailié).

À venir dans ... secondes ...par......