LE DIRECT

L’utilisation du corps

27 min
À retrouver dans l'émission

Le corps s’est transformé, et doit trouver sa place dans le contexte de dématérialisation des échanges. Le sexe, vécu ou fantasmé à travers la pornographie, est peut-être la manifestation la plus évidente de la différence entre la jeunesse de 2012 et la génération précédente.

Stephen Desaulnois et Laure Salmona
Stephen Desaulnois et Laure Salmona Crédits : Radio France

Dans La société de consommation , en 1970, Jean Baudrillard faisait du corps « notre plus bel objet de consommation », et affirmait « tout témoigne aujourd’hui que le corps est devenu objet de salut ». Selon lui, la réappropriation du corps par l’individu est un besoin créé par le système lui-même, notamment par les médias. Cette analyse reste pertinente pour notre génération, mais Baudrillard sous-estimait peut-être notre passion pour le sexe. Notre rapport au corps a changé dans le sens qu’il décrit, mais son usage, notamment sexuel, laisse penser que la réappropriation du corps par les jeunes générations vient d’une volonté d’affirmation personnelle plus que d’un besoin créé par la société (depuis les années 2000 en tout cas).

Avec

Stephen Desaulnois , fondateur du Tag parfait

Laure Salmona , blogueuse, artiste peintre

Chaque week-end, en toute fin d’émission, une personnalité ou une grande figure intellectuelle nous livre son regard sur la génération actuelle.

Troisième week-end : Sonia Rykiel .

A signaler :

Le blog de Laure Salmona : Curiosa.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......