LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Canette de soda

La canette

3 min
À retrouver dans l'émission

Objet jetable par excellence, la canette inaugure une nouvelle ère de la culture matérielle : celle du gaspillage ! François Jarrige nous raconte ses origines dans le Magasin du Monde, le livre qui nous sert de référence pour ces chroniques radiophoniques.

Canette de soda
Canette de soda Crédits : Capelle.r - Getty

François Jarrige nous raconte les origines de la canette dans Le magasin du monde, le livre qui nous sert de référence pour ces chroniques radiophoniques. Les premières canettes, ces petites boîtes métalliques destinées à l’emballage des boissons, que l’on peut transporter puis consommer sans utiliser de gobelet, sont commercialisées aux États-Unis en 1935, à la fin de la prohibition et de la grande crise économique des années 1930.

Un emblème du gaspillage...

La première canette est une canette de bière. Elle est produite par l’American Can Company qui fabrique alors quasiment toutes les boîtes de conserve aux États-Unis. Dès l’été 1936, l’American Can Company lance une grande campagne publicitaire qui vante, dans la presse, son nouvel objet, très pratique, qui s’ouvre facilement, qui conserve le goût et la fraîcheur du liquide. La canette permet surtout selon le slogan de cette époque de "boire directement sans avoir de bouteilles vides à rapporter".

Et l’on peut admirer sur les images publicitaires, deux pêcheurs jetant leur canette dans un lac après utilisation. La jetabilité est bien le principal argument de vente de ce nouvel objet.

Car la canette symbolise alors la nouvelle économie du gaspillage qui s’épanouit à partir des années 1930 en Amérique du Nord.

Dès 1932, l’agent immobilier Bernard London théorise l’obsolescence programmée comme stratégie commerciale. Le renouvellement rapide des marchandises doit permettre de stimuler la consommation et donc la production pour sortir de la dépression. La canette, nouveau récipient léger et propre, qui rompt avec les anciennes logiques du vrac et de la réutilisation de contenants usagers, séduit des consommateurs désormais sensibles aux préoccupations sanitaires et hygiéniques.

Et les innovations techniques qui s’épanouissent dans le sillage du développement des boîtes de conserve, de la maîtrise de la soudure, de l’essor de la production métallurgique et surtout, ensuite, du développement de nouveaux matériaux comme l’aluminium, favorisent l’essor des canettes.

Qui a toujours autant de succès !

Des fabricants s’emparent du procédé en Europe et en Asie. Seule l’Union soviétique résiste à cet objet perçu comme un symbole du capitalisme nord-américain. Il faut ajouter qu’en Russie, le prix plus élevé des métaux était dissuasif. Après 1945, les canettes déferlent sur l’Europe de l’Ouest, où les fabricants de soda suivent l’exemple des brasseurs.

Jusque-là fabriquées avec du fer-blanc, c’est-à-dire revêtues d’étain, les canettes changent avec l’invention de la canette en aluminium en 1958 qui accélère la diffusion de l’objet dans le monde. Car l’aluminium lui confère souplesse, légèreté, et résistance à la corrosion. En 1963, la petite languette de métal est inventée. Elle permet d’ouvrir plus facilement la canette, qui ressemblait alors à une boite de conserve dont il fallait percer le couvercle avec un ouvre boite spécial. Quatre ans plus tard, deux grandes marques de boissons américaines parmi les plus connues au monde adoptent la canette jetable en aluminium pour vendre leurs produits.

Aujourd’hui, plusieurs centaines de milliards de canettes sont produites chaque année. L’objet du gaspillage est devenu le symbole du consumérisme. Et sa jetabilité provoque des ravages écologiques. Pourtant, l’innovation ne s’arrête jamais.

En témoigne la Chine, l’un des plus grands producteurs du monde, qui commercialise du vin en canette ainsi que des canettes d’air pur censées répondre aux pollutions urbaines. 

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......