LE DIRECT
Les premières doses du vaccin Pfizer-Biontech anti-Covid-19 à l'hôpital Cotugno de Naples (Italie).

Immunité, vous avez dit immunité ?

57 min
À retrouver dans l'émission

La question de l'immunité, et notamment collective, est discutée et mise sur la scène publique en pleine pandémie, "À présent" interroge et discute ses enjeux avec Anne-Marie Moulin et Marc Daëron.

Les premières doses du vaccin Pfizer-Biontech anti-Covid-19 à l'hôpital Cotugno de Naples (Italie).
Les premières doses du vaccin Pfizer-Biontech anti-Covid-19 à l'hôpital Cotugno de Naples (Italie). Crédits : © KONTROLAB / Contributeur - Getty

Un mot hante le monde aujourd’hui : l’immunité. Un mot porteur de tous les espoirs : et d’abord bien sûr contre la pandémie, contre le virus. Un mot porteur de tous les savoirs : car si l'immunité désigne un phénomène naturel, on attend de la science et de la médecine qu’elles la rétablissent, la renforcent. Un mot porteur aussi de toutes les images, et d’abord politiques : est-ce une forteresse face à des ennemis, est-ce, comme le soutient Marc Daëron, plutôt une relation, un équilibre, avec les autres vivants ? Un mot porteur de toute une histoire : Anne-Marie Moulin, médecin, historienne et philosophe de l’immunité la connaît et y a participé de plus d’une façon par sa recherche, et son action. Elle a publié en 1991 Le dernier langage de la médecine, Histoire de l’immunologie de Pasteur au Sida (PUF) et vient de préfacer le livre de Marc Daëron : L’Immunité, la vie, qui paraît en mai prochain chez Odile Jacob. 

Avec Anne-Marie Moulin, médecin et philosophe, directrice de recherche émérite au CNRS et membre du comité d’orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination et Marc Daëron, chercheur invité à l'Institut Pasteur, chercheur émérite au centre d'immunologie de Marseille-Luminy et membre associé à l'Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques.

Je crois que la réaction immunitaire est fondamentalement ambivalente. Elle est protectrice et pathogène : c'est un problème de relations. Marc Daëron 

Quand j'ai commencé mes recherches sur l'immunité et l'immunologie, c'était un sujet ésotérique. Personne - sauf les spécialistes et le monde médical - ne s'y intéressait. Ce qui me frappe aujourd'hui, c'est que n'importe lequel de nos concitoyens parle de l'immunité, et même du système immunitaire. C'est devenu une notion commune, mais ce que chacun met derrière ce mot est évidemment très loin de l'histoire initiale du terme "immunité". Anne-Marie Moulin

Avec le système nerveux, on peut considérer le système immunitaire comme le deuxième grand système de relations : il gère les relations de l'organisme avec le monde extérieur et intérieur. Marc Daëron

La fonction du système immunitaire, ce n'est pas tant de se défendre contre les autres, mais de vivre avec les autres et trouver un état d'équilibre. Face aux pandémies qui nous assiègent et qui, peut-être, vont revenir, il nous faut trouver cet état d'équilibre qui n'est pas un état d'éradication et de défense absolue : c'est probablement cette difficulté qui nous occupera pendant les années à venir. Anne-Marie Moulin

Pour comprendre ce qu'est l'immunité, on part d'une chose extrêmement simple, d'un privilège : soit inné, soit acquis. (...) C'est un privilège qui peut être naturel et qui fait que l'on n'est pas malade, alors que les autres autour de nous le sont, ou quelque chose qui est acquis naturellement à la suite d'une maladie. (...) Et puis, arrive Pasteur grâce à qui ce privilège devient la source du monde la mieux partagée. Marc Daëron

Pour en savoir plus 

Sur Anne-Marie Moulin
• La page et les publications de la philosophe sur le site du Laboratoire SPHere.
• Un entretien avec la philosophe, "Les réactions irrationnelles sont le lot de toutes les épidémies", paru sur le site du journal Le Monde. 

Sur Marc Daëron
• La page de présentation du chercheur sur le site de l'Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé.
• Les publications du chercheur sur le site de la National Library of Medicine. 

Extraits musicaux 

"Nos âmes à l'abri" par Alain Bascung (parole : Doriand) - Album : En amont (2018) - Label : Universal music division Barclay.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Morceau choisi par Marc Daëron : "Chaconne: Body Through Which the Dream Flows", deuxième mouvement du concerto pour violon composé par John Adams - Album : The John Adams Earbox (1996) - Label : nonesuch.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Médecin et philosophe, spécialisée en médecine tropicale. Directrice de recherche émérite au CNRS, professeure associée à l’Université Senghor d’Alexandrie, département Santé
  • Immunologiste, Directeur de recherche émérite au Centre d’immunologie de Marseille Lumigny
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......