LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Quand la foule s'exprime...

Sur la crête de la démocratie : la liberté d'expression

57 min
À retrouver dans l'émission

La liberté d’expression est sur la crête du présent, parce qu’elle est sur la crête de la démocratie, parfois attaquée, jusqu’à des attentats, au cœur des tensions vives du moment. Nous en parlons ce soir avec Marylin Maeso et Charles Girard.

Quand la foule s'exprime...
Quand la foule s'exprime... Crédits : © Emma Espejo / Coll. Moment - Getty

La crête, cela veut dire entre plusieurs gouffres : la menace extérieure et l’abus intérieur. Mais cela ne veut  pas dire que la liberté d’expression est dans le vide, en l’air, sans fondement, sans principes ! Au contraire, la crête c’est aussi le cadre ! Et on ne peut comprendre la liberté d’expression en dehors du cadre démocratique. C’est lui, et lui seul, qui en définit les limites. Il refuse les limites venues d’ailleurs, mais fait respecter les limites qui sont les siennes. La liberté d’expression et ses limites ont leurs catégories propres (l’incitation à la haine, l’atteinte à la vie et à la dignité) et non pas celle des autres discours (par exemple les religions, ou l’atteinte à la sensibilité) et ses institutions (les journaux, mais aussi les tribunaux). Comment définir, maintenir, arpenter cette crête, à travers les gouffres du présent ? Marylin Maeso, philosophe et essayiste, et Charles Girard, maître de conférences à la Faculté de philosophie de l'Université Jean Moulin Lyon 3 et membre de l’Institut de Recherches Philosophiques de Lyon, de deux versants de la philosophie pleinement contemporaine, nous le disent.

Albert Camus dans l'article qu'il a écrit dans Combat, en 1948, intitulé Le siècle de la peur,  explique justement  cette phrase que je trouve extrêmement forte et dit : "Un homme qu'on ne peut pas persuader est un homme qui fait peur". Un homme qu'on ne peut pas persuader, ça veut dire dans sa bouche un homme avec qui on ne peut pas dialoguer. A partir du moment où on ne considère plus l'autre comme un interlocuteur possible, mais comme un ennemi à abattre si vous voulez, la violence devient alors le seul recours possible.Marylin Maeso

C'est la liberté d'enseigner qui est une composante ou une condition de l'instruction publique. Bien sûr, il y a un lien entre les deux, entre la liberté d'expression, entre l'instruction publique et entre, de manière générale, les différentes composantes d'un droit laïc qui affirme à la fois la possibilité de la critique de la religion et en même temps, la liberté de conscience pour tous. Il y a la possibilité d'un exercice critique de la raison, non soumis à des dogmes absolus, qui est au cœur de ce qui est visé et ça ne fait aucun doute. Charles Girard

Extraits musicaux

Morceau choisi par Charles Girard : "Freedom of speech" par Immortal Technique - Album : "Revolutionary, vol.2" (2004) - Label : Viper records.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Morceau choisi par Marylin Maeso : "Read all about it" par Emeli Sandé - Album : "Our version of events" (2013) - Label : Virgin.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour en savoir plus

Site personnel de Charles Girard.

Le programme de recherche initié par l'université Lyon 3 : EgaLibEx (Liberté d'Expression et Egalité de Participation) interroge le rapport entre liberté d’expression et égalité de participation dans les démocraties libérales, en particulier dans le contexte européen. Le régime juridique encadrant le droit fondamental à la libre expression peut-il assurer un accès égal pour tous au  débat public  ?

A lire, texte de Charles Girard : Pourquoi a-t-on le droit d'offenser sur le site du Collège de France

Texte de Marylin Maeso en hommage à Samuel Paty : "Cette bataille, Samuel, tu l'as déjà remportée"(site de l'Express - 18 octobre 2020).

A visionner, une courte vidéo extraite de l'émission La grande librairie (France 5 - 3 juin 2020) où Marylin Maeso parle de son dernier essai "Les lents demains qui chantent" (Editions de l'observatoire, 2020).

Intervenants
  • philosophe et essayiste
  • Maître de conférences à la Faculté de philosophie de l'Université Jean Moulin Lyon 3 et membre de l’Institut de Recherches Philosophiques de Lyon
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......