LE DIRECT
.

L'universel et le revenu du même nom

57 min
À retrouver dans l'émission

Interroger la notion d'"universel" c'est ce que propose ce soir "À Présent", à partir de la question du revenu du même nom, avec Philippe Van Parijs et Guillaume Mathelier pour en débattre.

.
. Crédits : © Sadik Demiroz - Getty

L’idée de revenu universel est-elle en train de devenir universelle ? En tout cas elle ne surgit pas par hasard. Et ce mot "l’universel" y est peut-être pour quelque chose. Il y a les questions fondamentales de justice que cette idée soulève. Mais certains parlent plutôt de revenu "inconditionnel" ou de revenu "d’existence". Il y a le débat politique, qui s’en saisit, au niveau national et international, désormais. Mais il y a aussi cela : une aspiration à l’universel, et une expérience concrète de l’universel aujourd’hui. L’universel concret

La pan-démie, comme son nom l’indique, est universelle, le climat, aussi. Le revenu, donc ? Comment comprendre tout cela ? On en parle avec Philippe Van Parijs, dont le travail fait référence sur ces questions, notamment sa synthèse récente (Le Revenu de base inconditionnel, avec Y. Vanderborght) et avec Guillaume Mathelier qui mêle à son livre récent (L’Égalité des dotations initiales) une expérience d’élu local en France et d’enseignant à Genève.

Avec Philippe Van Parijs, philosophe et économiste, responsable de la chaire Hoover d’éthique économique et sociale à l’Université catholique de Louvain et professeur invité à l’Université de Harvard, co-auteur avec Yannick Vanderborght de Le Revenu de base inconditionnel, Une proposition radicale (éditions La Découverte, 2019) et Guillaume Mathelier, docteur en sciences politiques de l'Université de Genève, enseignant à la Haute école de gestion de Genève, maire de la commune d’Ambilly en Haute-Savoie, auteur de L'Égalité des dotations initiales : vers une nouvelle justice sociale (éditions Georg, 2020).

Depuis les années 80, petit à petit, une idée (du revenu universel) s'est diffusée d'abord dans différents pays européens. Puis, le réseau, qui avait été créé en 1986 à Louvain la Neuve, est devenu en 2004 un réseau mondial universel [...] qui a continué à se diffuser avec une grosse poussée en 2016 (référendum national en Suisse, expérimentation en Finlande, campagne de Benoît Hamon en France). Tout cela a contribué à la popularité de l'idée d'un revenu universel dans chacun de ces pays, mais aussi bien au-delà. [...] Et maintenant, encore plus récemment avec la pandémie, à l'échelle du monde entier, on s'est mis à s'intéresser à cette idée. Philippe Van Parijs

Je suis militant dans un parti en France depuis les années 90. J'avais 15 ans et j'ai grandi dans un quartier populaire où j'ai vu beaucoup de richesses entre les gens, entre les différentes difficultés des uns et des autres, et beaucoup de solidarité. Mais j'ai vu aussi beaucoup de peine, d'angoisse, des peines de mamans ou de papas qui ne pouvaient pas payer des études à leurs enfants. Des peines d'enfants qui pensaient finalement qu'ils n'avaient pas un horizon très dégagé devant eux. Et dans ce quartier, je dirais, c'est vraiment cette émergence de la justice sociale qui s'est profondément ancrée en moi. Guillaume Mathelier

En ce qui concerne l'allocation universelle, l'idée qui me porte n'est pas isolément l'idée d'égalité, mais l'idée d'égalité combinée avec la liberté, ce qui était une bonne part de mon combat philosophique. Ne laissons pas la liberté aux libéraux et néo-libéraux. Un combat progressiste, un combat de gauche, aujourd'hui, doit être centré sur la liberté. [...] Plus que jamais, il faut porter cette idée de l'émancipation, de la liberté et de la liberté réelle qui est donnée à ceux qui en ont aujourd'hui le moins. Ce n'est pas l'égalité contre la liberté, mais c'est la liberté de ceux qui en ont le moins. Philippe Van Parijs

L'universel, c'est pas donné, c'est pas gagné. C'est un questionnement très général et je crois que l'on est dans un paradoxe très fort aujourd'hui. On se rend compte que l'universel n'a jamais été aussi largement attaqué dans notre société, mais aussi copieusement revendiqué par les uns et par les autres. Guillaume Mathelier

Le défi fondamental, c'est le défi climatique, qui est, lui, universel, mondial. Et même le meilleur revenu universel du monde, au niveau national, sera toujours profondément injuste tant qu'il ne sera pas tout à fait universel, c'est à dire couvrant l'ensemble de l'humanité. Et là, on est loin du compte. Il faut continuer à se battre et à réfléchir à nos utopies. Elles sont irréalistes à court terme, mais elles doivent se réaliser demain. Philippe Van Parijs

Pour en savoir plus 

Sur Philippe Van Parijs
Sa page (site de l'Université catholique de Louvain)
Ses publications (site Cairn.info)

Sur Guillaume Mathelier
Son compte Twitter
Ses publications (site Academia)
Sa tribune "Une proposition de loi "d’aide à l’émancipation des jeunes" " (site du journal Le Monde)
Son livre L'Égalité des dotations initiales : vers une nouvelle justice sociale (éditions Georg, 2020)

Choix musicaux 

Morceau choisi par Philippe Van Parijs : "Les Cerisiers" par Jean Ferrat - Album : Je ne suis qu'un cri - Label : Disques Temey (1985).

Morceau choisi par Guillaume Mathelier : "Né quelque part" par Maxime Le Forestier - Album : Né quelque part - Label : Universal Music Division Polydor (1988).

Intervenants
  • Philosophe, fondateur de BIEN
  • Docteur en sciences politiques de l'Université de Genève, enseignant à la Haute école de gestion de Genève, maire de la commune d’Ambilly en Haute-Savoie.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......