LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
.

Qu'est-ce qui nous rend fous ?

57 min
À retrouver dans l'émission

La pandémie actuelle amène insidieusement nombre de personnes à ressentir des troubles psychiques plus ou moins graves... Comment en sommes-nous arrivés là ? Deux spécialistes, Françoise Davoine, psychanalyste, et Philippe Jeammet, neuropsychiatre et pédopsychiatre, nous aident à y voir plus clair.

.
. Crédits : © GeorgePeters / DigitalVision Vectors - Getty

Parmi les craintes issues de la pandémie, des confinements et du moment présent en général, il y en a une qu’on ose à peine nommer : c’est la folie. Mais c’est comme si chacun en sentait la menace, individuelle, collective peut-être. Il faut donc l’affronter. Et peut-être la pandémie, le confinement nous y aident, en nous aidant à comprendre « ce » qui nous rend fous. 

Ce qui rend fou, c'est le temps qui s'arrête ! [...] Et il y a un an (mars 2020), tous les repères du passé se sont volatilisés. Quant à l'avenir, on pensait que ça allait aller mieux après les vacances (d'été), et l'avenir, même aujourd'hui, est toujours incertain. On ne peut pas projeter des repères du passé dans le futur. Françoise Davoine

La folie, finalement, c'est plutôt banal, trivial. C'est une réponse au sentiment d'impuissance, à la peur. [...] La vie, c'est une co-création permanente et nous, nous avons, en plus, la capacité réflexive de se rendre compte. Mais cette capacité reste soumise aux émotions, à ce qui nous fait vivre, la peur ou la confiance. Et nous sommes tout le temps entre les deux éléments. [...] Nous sommes programmés biologiquement, comme tout le vivant, et si nous sommes menacés, nous sommes programmés pour réagir. Philippe Jeammet

Ce mystérieux « cela » qui touche chacun de « nous » jusque dans notre intimité au point de risquer de nous rendre fous. C’est à devenir fous : exclamation ordinaire et humaine. Le présent nous révèle-t-il cette menace mais aussi les ressources pour y répondre et l’importance en tout cas de l’affronter ? Nous en parlons aujourd’hui avec deux déchiffreurs des folies humaines : Françoise Davoine, toujours située au carrefour de la petite et de la grande histoire, de la guerre et du trauma, qui vient d’éditer les Leçons de la folie de Jean-Max Gaudillière (Hermann, 2020) ; et Philippe Jeammet qui n’est pas seulement le grand spécialiste de l’adolescence mais dont le livre Quand nos émotions nous rendent fous (Odile Jacob, 2017) est plus actuel que jamais.

Il y a un vertige (en ce temps de pandémie, ndlr.) parce que justement, on ne sait pas. On est dans l'inconnu et on a besoin de savoir. On voit que chacun réagit comme il peut : certains avec des théories, d'autres par des comportements de fuite ou de colère, mais il faut que l'on redevienne acteur. [...] Et les moyens, on ne les choisit pas... Ils s'imposent à nous. Personne ne choisit son capital émotionnel, ce qu'a été son enfance et les peurs qui l'ont habitée. Philippe Jeammet

Cette catastrophe qui est arrivée au mois de mars dernier (2020), c'est pas banal, une pandémie. Alors, certains l'ont minimisée, d'autres l'ont accrue, mais n'empêche que c'est un fait que l'on croyait complètement rayé de la carte, dans nos pays. C'est quand même ça qui nous a déstabilisés. [...] À tel point que moi, qui avais lu Oedipe roi, j'avais complètement oublié que ça commence par la peste. Françoise Davoine

Avec Françoise Davoine, agrégée de lettres classiques, psychanalyste, docteure en sociologie, membre honoraire et maîtresse de conférences à l'EHESS (Cems – Centre d’Etude et des Mouvements Sociaux), et ancienne membre de l'École freudienne, et le professeur Philippe Jeammet, neuropsychiatre, pédopsychiatre, professeur des universités, praticien hospitalier émérite de psychiatrie et psychanalyse, spécialiste de l'enfant et de l'adolescent.

Pour aller plus loin

Sur Françoise Davoine                     

Son site personnel
Sa page sur le site du CEMS (Centre d’Etude et des Mouvements Sociaux)

Tout au début (de la pandémie), en avril (2020), ce qui m'a le plus choquée, c'est de voir les bébés dans les poussettes auxquels je ne pouvais pas sourire. C'est un de mes sports favoris ! Et alors, je me disais : "mais qu'est-ce qu'ils voient ? Qu'est-ce qu'ils scrutent ?" Parce qu'ils ont des yeux très intenses... Françoise Davoine

Sur Philippe Jeammet      

Sa page wikipédia
Ses publications (site de cairn.info)
• À regarder, une vidéo de Philippe Jeammet à propos de son ouvrage Quand nos émotions nous rendent fous (Odile Jacob, 2017).

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Si la peur, la détresse prend le dessus, alors chacun se replie sur soi et n'en est que plus malheureux. Le cœur de la vie, c'est l'échange. [...] Et en même temps, c'est le paradoxe de la vie que, pour être soi, on ne peut l'être que dans l'échange avec les autres, et en même temps, pour être soi, il faut être différent des autres. Philippe Jeammet

Références citées

Journal de l'année de la peste écrit par Daniel Defoe (éditions Gallimard, collection Folio classique).
Beloved est un roman de l'écrivaine américaine Toni Morrison paru en 1987 aux éditions Alfred A. Knopf aux Etats-Unis (C. Bourgois, en France).
Vous n'aurez pas ma haine est le premier roman du journaliste Antoine Leiris, publié en 2016 aux éditions Fayard.
Page wikipédia de Stéphane Audoin-Rouzeau, qui a repris le séminaire de Françoise Davoine à l'EHESS, intitulé La guerre transmise.
Le Décaméron de Boccace est un recueil de cent nouvelles écrites en italien entre 1349 et 1353.

Extraits musicaux

Choix de Françoise Davoine : "Ma solitude" de Georges Moustaki - Album : Le Métèque (1969) - Label : Polydor.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Choix de Philippe Jeammet : "Ne me quitte pas" par Nina Simone - Album : Putt a Spell on You (1965) - Label : RCA Records.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Psychanalyste, sociologue, membre honoraire et maîtresse de conférences à l'EHESS (Cems – Centre d’Etude et des Mouvements Sociaux), et ancien membre de l'École freudienne.
  • Neuropsychiatre, pédopsychiatre, professeur des universités, praticien hospitalier émérite de psychiatrie et psychanalyse, spécialiste de l'enfant et de l'adolescent.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......