LE DIRECT
Concert pour le Biocène au Théâtre du Liceu de Barcelone, le 22 juin 2020

Barcelone : "Concert pour le Biocène"

3 min
À retrouver dans l'émission

Comme c’est souvent le cas désormais avant les concerts, une voix enregistrée s'est élevée pour demander à la salle comble de bien vouloir éteindre les téléphones portables. Silence total dans les gradins, pas même ce raclement de gorge qui engendre d'habitude des toux en cascades...

Concert pour le Biocène au Théâtre du Liceu de Barcelone, le 22 juin 2020
Concert pour le Biocène au Théâtre du Liceu de Barcelone, le 22 juin 2020 Crédits : EP - Teatro del Liceu

C’est l’histoire d’un concert. 

Un concert au titre énigmatique, “Concert pour le Biocène”, le premier donné par l’Opéra de Barcelone depuis le début du confinement, le 15 mars dernier. Comme c’est souvent le cas désormais avant les représentations, une voix enregistrée s'est élevée pour demander à la salle comble de bien vouloir éteindre les téléphones portables et limiter au maximum les bruits pendant la représentation. Silence total dans la salle, pas même ce raclement de gorge qui engendre d’habitude des toux en cascades... 

Et pour cause, ce concert n'était pas destiné aux humains comme vous et moi. Le public du Grand Théâtre du Liceu, ce lundi, était composé de 2 292 plantes, confortablement installées sur les 2292 fauteuils en velours rouge de ce théâtre à l'italienne, en dépit de toutes les règles de distanciation sociale. Devant cette jungle verte, l’Uceli Quartet a interprété Les Chrysanthèmes de Giacomo Puccini, quasi-requiem de circonstance me direz vous, composé en 1890 en mémoire du duc d’Aoste. Et pour que les plantes d’appartements ne soient pas en reste, cette performance a été diffusé en direct et en streaming pour qu'elles puissent, elles aussi, en profiter….

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

C'est à l'artiste Eugenio Ampudia que l’on doit la vision surréaliste de ses milliers de plantes posées au milieu des dorures du théâtre. Une “métaphore”, selon l'artiste, pour repenser la “durabilité” et notre “rapport à la nature alors que nous ne vivons plus”, je cite, “dans le même monde qu'il y a 90 jours”. L'idée lui serait venue pendant le confinement, en écoutant le retour des oiseaux et en observant la poussée franche des plantes dans les rues, alors que l'Espagne vivait un confinement extrêmement strict.   Le pays, qui compte plus de 28 000 décès liés au nouveau coronavirus, a mis fin cette semaine à l'état d'urgence sanitaire et est entré dans ce que le gouvernement de Pedro Sanchez a désigné très officiellement comme la “nouvelle normalité”. Un euphémisme largement critiqué par la presse espagnole, qui établi des règles sanitaires à moyen terme, comme l’obligation des masques ou la distance minimum à respecter entre les individus dans les salles de spectacles comme le Grand Théâtre du Liceu. 

Une “nouvelle normalité” à laquelle comptent participer les artistes comme Eugenio Ampudia, qui considère que c’est à la culture, je cite, "de conduire les processus de changements à venir". Sa performance à l’Opéra de Barcelone en est, en quelque sorte, la profession de foi végétale. Il est d'usage de dire que la musique, en particulier Mozart, favorise la croissance des plantes, et l'histoire de l’opéra est jalonnée d’air fameux écrits en leur hommage, comme Ombra mai Fu d’Handël, ou le Duo des fleurs de Léo Delibes. Reste à savoir, si les plantes, elles, ont apprécié ce “Concert pour le biocène”...  Ampudia nous propose une réponse, puisqu’il a enregistré et amplifié les bruissements des feuilles pour créer un applaudissement sonore à la fin du concert. Quand l'art donne voix à la nature.

par Mattéo Caranta.

Chroniques

8H34
25 min

L'Invité actu

Jérôme Fourquet : "Le confinement n'a fait que renforcer l'archipelisation de la France"
L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......