LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean-Philippe Toussaint, Schriftsteller

Jean-Philippe Toussaint : «Les émotions qui apparaissent dans le débat public peuvent devenir dangereuses»

3 min

Un court entretien comme une humeur du jour à partir de cette question : À quoi pensez-vous ? Jean-Philippe Toussaint, qui publie "Les Émotions" aux éditions de Minuit y répond au micro d’Arnaud Laporte.

Jean-Philippe Toussaint, Schriftsteller
Jean-Philippe Toussaint, Schriftsteller Crédits : Schiffer-Fuchs/ullstein bild via Getty Images - Getty

Chaque matin, comme un avant-goût du grand entretien du soir (à 19h dans l'émission Affaires Culturelles), Arnaud Laporte interroge ses invités sur ce qui les occupe, les préoccupe dans l’actualité, leur quotidien ou leur pratique artistique.  
La question est simple : A quoi pensez-vous ? Un moment éminemment subjectif…

Jean-Philippe Toussaint, auteur et cinéaste dont le livre Les Émotions paraît aujourd’hui aux éditions de Minuit, se prête à l’exercice.

A quoi pensez vous ? 

Jean-Philippe Toussaint. Je pense à mon livre, Les Émotions, qui sort aujourd'hui. Je pense en particulier au mot émotion. Un mot qui est devenu assez ambivalent aujourd'hui. Un mot qui, selon le contexte, peut prendre une valeur positive ou négative. En politique, je crois qu'on l'a vu avec le Brexit ou l’élection de Trump, on a l'impression que l'émotion est en train de prendre le pas sur la raison, sur le débat argumenté, sur l'échange d'idées. On aurait maintenant, dans le débat public, une émotion spectaculaire, une émotion grossière. C'est à mon avis plutôt une caricature d'émotion et c'est très différent des émotions privées. Nos émotions personnelles sont, je crois, beaucoup plus silencieuses et intimes. Ce sont ces émotions-là qui m'intéressent comme romancier, beaucoup plus ténues, plus imperceptibles, comme les émotions amoureuses ou les émotions liées au deuil. 

Il faudrait se méfier de certaines émotions ?

Je différencierais les émotions publiques - qui apparaissent dans le débat public, dans la politique, qui peuvent devenir dangereuses - des émotions privées, des émotions personnelles qui sont une des plus belles choses dont nous disposions et qui doivent rester secrètes, qui doivent rester dans notre for intérieur. Comme au romancier, j'aime les accueillir, j'aime les scruter, j'aime les saisir. 

Jean-Philippe Toussaint, jeudi 10 septembre 2020

  • Roman : Les Émotions de Jean-Philippe Toussaint (Editions de Minuit)
Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......