LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Simon Johanin

Simon Johannin : « Créer une humanité chez quelqu'un qu'on a envie de détester, ce n'est pas l'exercice le plus évident»

2 min
À retrouver dans l'émission

Un court entretien comme une humeur du jour à partir de cette question : À quoi pensez-vous ? L’écrivain, Simon Johannin qui vient de publier un recueil de poésie, « Nous sommes maintenant nos êtres chers » chez Allia, y répond au micro d’Arnaud Laporte...

Simon Johanin
Simon Johanin Crédits : Capucine Johannin

Chaque matin, comme un avant-goût du grand entretien du soir à 19h dans l'émission Affaires Culturelles, Arnaud Laporte interroge ses invités, sur ce qui les occupe, les préoccupe dans l’actualité, leur quotidien ou leur pratique artistique.  La question est simple : À quoi pensez-vous ?   

A quoi pensez-vous, Simon Johannin ? 

Je suis préoccupé, encore et encore, par un personnage dont je n'arrive pas à me défaire. Je viens de publier un recueil de poésie, donc en ce moment, je tente de travailler sur autre chose. Je tente de travailler sur un personnage de méchant et ce n'est pas facile, parce qu'il faut qu'il soit humain quand même. Créer une humanité chez quelqu'un qu'on a envie de détester, ce n'est pas l'exercice le plus évident, donc ça me tourne dans la tête en ce moment.  

(…) Je n’ai pas la même tolérance dans ce que je fais, que dans ce que je vis, en tout cas j’essaye de changer un tout petit peu le curseur, ça provoque chez moi plein de nouvelles questions et en même temps, c’est une grande joie de se donner à un peu à de la cruauté dans l'écriture.

(…) J’essaye d’envisager chaque situation du quotidien depuis son point de vue. Je m’interroge sur comment la détestation se travaille et se cultive dans chaque ornière de l'existence, donc, c'est plus fatigant qu'il n'y paraît.

(…) Ce que je peux vous dire c’est qu’elle (le personnage) écrit, donc on partage un petit peu de nos activités, mais peu de sentiments, c'est surtout ça qui est compliqué, de se projeter dans quelqu'un qui est absolument différent de nous-mêmes, en l'occurrence. 

Votre quotidien, ce se passe autour de vous dans le monde, vous le lisez actuellement au prisme de ce personnage-là ?

Non, je le lis par le mien d'abord. Je pense que plus je suis apaisé dans ma vie, plus je peux tendre vers des émotions qui ne sont pas les miennes, donc, j'ai vraiment une double lecture. Intérieurement, j'essaie d'être versé dans l'empathie et la temporisation , mon personnage est tout le contraire, ce qui fait qu’à la fin de la journée, je peux choisir ce qui me convient le mieux. 

Simon Johannin, jeudi 14 octobre 2020

Son actualité : Recueil de poésie, "Nous sommes maintenant nos êtres chers" (Editions Allia)

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......