LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Octobre 2012 : Le sociologue français Alain Touraine, lauréat du prix Prince des Asturies en 2010, pose pour les photographes à Bilbao, dans le nord de l'Espagne.
Épisode 5 :

De l'acteur au sujet : la conscience de soi

29 min
À retrouver dans l'émission

Il est l’un des pères de la sociologie française moderne et un grand penseur de l’action collective. Des usines Renault aux gilets jaunes en passant les mines chiliennes et Solidarnosc, ce défenseur de la modernité scrute la société et ses acteurs depuis plus soixante ans.

Octobre 2012 : Le sociologue français Alain Touraine, lauréat du prix Prince des Asturies en 2010, pose pour les photographes à Bilbao, dans le nord de l'Espagne.
Octobre 2012 : Le sociologue français Alain Touraine, lauréat du prix Prince des Asturies en 2010, pose pour les photographes à Bilbao, dans le nord de l'Espagne. Crédits : Luis Tejido - Maxppp

Alain Touraine se consacre à l’étude du mouvement social depuis près de 60 ans. Et défend toujours le concept de modernité. 

Aujourd'hui, les gens s’en méfient, mais je veux la défendre. Je ne vois pas comment améliorer la situation des gens si on ne fait pas deux choses. La première, c'est faire monter la productivité, produire de plus en plus avec de moins en moins de temps et d'effort. La seconde, c’est diminuer les écarts sociaux. 

Au cœur de sa sociologie, Alain Touraine met aujourd’hui le concept de subjectivation.  
 

Pour moi, c'est simple, il y a deux manières de penser les problèmes sociaux. Certains disent : ce sont les systèmes qui fonctionnent tout seuls, et il faut se battre éventuellement pour les changer. Et d’autres, dont je suis, disent : chacun est acteur et peut agir, chacun doit avoir des objectifs.

Il évoque ses travaux à venir sur les acteurs sociaux des mouvements de demain : les femmes, les réfugiés climatiques, les migrants. Et met en garde contre le danger du repli sur soi.  
 

Pour être tout à fait honnête, j'ai peur des gens qui ont peur. Chacun d'entre nous, dans ce qu'il fait, peut tomber du bon ou du mauvais côté. Si on devait avoir un programme, je trouve que liberté, égalité, fraternité, c'est magnifique. On n'a jamais dit mieux. Faisons-le ! 

LIENS 

Alain Touraine : "Ré-animer la France" (France Culture / La Grande Table)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Sociologue, spécialiste des mouvements sociaux et de l'action sociale
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......