LE DIRECT
Amélie Nothomb en 2002
Épisode 1 :

La Belgique et le Japon

28 min
À retrouver dans l'émission

La romancière Amélie Nothomb, fille de diplomate belge, est née en Belgique, en 1966. Elle publie en 1992, à 25 ans, "Hygiène de l’assassin", chez Albin Michel. Depuis, au rythme d’un roman par an, le succès ne s’est jamais démenti.

1992 :  Amélie Nothomb à l'époque de la parution de son 1er roman, Hygiène de l'assassin
1992 : Amélie Nothomb à l'époque de la parution de son 1er roman, Hygiène de l'assassin Crédits : Sophie Bassouls/Sygma - Getty

Amélie Nothomb est née dans une famille de droite catholique. Elle suit son père, diplomate, au Japon, en Chine, à New York, au Bangladesh, en Birmanie, au Laos. Elle revient en Belgique, à 17 ans, pour poursuivre ses études à l’université. 

J'aime profondément la Belgique mais je dois dire que lorsque j'ai découvert réellement ce pays à la fin de mon adolescence, ça n’a pas été du tout un coup de foudre. Je m’y sentais extraordinairement rejetée. 

Amélie Nothomb retourne au Japon, à 21 ans, pour un stage d’interprète dans une entreprise japonaise durant 1 an.  Elle racontera cette expérience, désastreuse, dans Stupeurs et Tremblements (1999).  Elle parle ici de ses parents, de la Belgique, de son attachement au Japon. 

J'ai longtemps affirmé que j'étais Japonaise. (...) Il a fallu mon retour au Japon à l'âge de 21 ans et l'épisode que je relate dans Stupeurs et Tremblements, c'est à dire mon formidable échec professionnel pour que je me rende compte que finalement non... je n'étais pas Japonaise... Ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait rien de japonais en moi, il y a beaucoup de choses japonaise en moi, une certaine courtoisie, un certain goût de l'harmonie, une certaine obsession pour la beauté. Les Japonais sont terrifiés par le conflit,  je suis aussi terrifiée par les conflits alors que les Belges et les Français adorent les conflits. Mais cela n'a pas suffit, je n'avais pas le dévouement qu'il fallait, je n'avais pas la capacité de travail ni de sacrifice qu'il fallait. Après examen je pense que je suis vraiment une Belge.

Pour aller plus loin

Bibliographie

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......