LE DIRECT
Bertrand Burgalat
Épisode 5 :

Toutes directions

29 min
À retrouver dans l'émission

Dernier épisode de ces entretiens avec le musicien Bertrand Burgalat. Patron d’un label indépendant, il a travaillé sur de nombreux albums en tant que producteur, composant aussi des musiques de films. Cinéphilie et productions toutes directions.

Bertrand Burgalat
Bertrand Burgalat Crédits : Matthieu Conquet

Bertrand Burgalat a composé le bande son de Quadrille, My Little Princess, entre autres, mais aussi le générique de la Gaumont, de certaines musiques des Nuits Fauves, le film de Cyril Collard.

Sa collaboration avec la comédienne Ingrid Caven (Chambre 1050, neuvième sortie du label Tricatel) tient autant à son souvenir du cinéma de Fassbinder qu’à la littérature de Jean-Jacques Schull. 

Sa première production remarquée se fait en Slovénie pour le groupe Laibach au milieu des années 80. Le combo situationniste inquiétait déjà, jouant avec les codes de l’esthétique totalitaire. Viendront ensuite Jad Wio et Valérie Lemercier. 

Quel portrait tirer enfin de celui qui a tant cherché à se définir ? Par un Portrait-Robot déjà en 2005, via un cadrage en gros plan (Chéri B.B. en 2007) et enfin par une peinture de Guillaume Pinard (Galerie Anne Barrault) illustrant ce disque confession : Les Choses qu’on ne peut dire à personne.

Extrait de musique diffusé en fin d’émission : Bardot’s dance (B.Burgalat) extrait du disque Gaz de France (Tricatel 2016).

LIENS

Site officiel

Site de l'association Diabète et méchant.

Long entretien avec Bertrand Burgalat,  à lire dans Zone-Critique.com.

Tricatel vision, la chaîne du label Tricatel sur YouTube.

Intervenants
L'équipe
Coordination
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......