LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Denis Podalydès le 26 novembre 2014, au Théâtre des Champs Elysées, à Paris.
Épisode 1 :

Les voix de l’enfance

29 min
À retrouver dans l'émission

Dans ce premier entretien, Denis Podalydès évoque son enfance protégée, bercée par les spectacles bricolés en famille et une dévotion absolue à la littérature.

Denis Podalydès
Denis Podalydès Crédits : Archives privées Denis Podalydès

Il joue Shakespeare salle Richelieu et tourne avec Valérie Lemercier et Arnaud Depleschin. Homme de troupes, au théâtre et au cinéma, Denis Podalydès est aussi un grand lecteur et un auteur, récompensé du Prix Femina des essais. Un artiste paradoxal, pour qui la célébrité est une abstraction, mais qui occupe la scène culturelle française depuis plus de vingt ans. 

"J'ai l'impression que ma voix naturelle est une voix imitée"

Né à Versailles, dans un monde privilégié, Denis Podalydès a trois frères Bruno, Eric et Laurent, un père pharmacien, une mère professeure d’anglais qui fume en corrigeant ses copies, une grand-mère maternelle libraire, des oncles, des tantes… et tout ce petit monde vit dans l’immeuble familial, à quelques encablures du Château. 

La librairie de ma grand mère, la pharmacie de mon père, le théâtre Montansier, le parc de Versailles, le jardin enfance et l'école, puis le lycée Hoche, à côté de la librairie et qui était un très bel endroit aussi. On avait l'impression que le temps ne passait pas à Versailles.

Versailles a crée une sorte d'univers extrêmement rassurant qui n'a qu'une histoire, c'est la grande histoire qui se rattache au 17ème siècle et dans laquelle je déploie des rêveries insensées. Dans les rues de Versailles ou dans le parc de Versailles, j'aimais bien parler à voix haute. 

Denis Podalydès et Bruno Podalydès
Denis Podalydès et Bruno Podalydès Crédits : Archives privées Denis Podalydès

Enfant, il voue déjà un culte à la littérature, découvre Proust dans un volume du Lagarde et Michard :

Dans cette phrase d'Albertine disparue :  "Que le jour est lent à mourir par les soirs démesurée de l'été", il y a comme une cristallisation, une explosion. Le fait littéraire m'apparaît dans toute sa grandeur, même si je tournais autour depuis des années. C'est évident que cette phrase est sublime et que l'on peut consacrer sa vie à ça, soit à l'écriture de choses comme ça.

Il vénère Jean-Louis Barrault et se rêve star parmi les stars en imitant ses idoles.  

Jean-Louis Barrault c'est un homme de théâtre, un homme par lequel ma passion du théâtre s'est vraiment construite, s'est donnée un corps. 

Une série proposée par Béline Dolat, réalisée par Christine Robert. Prise de son : Yann Fressy. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Liens

Denis Podalydès-La Comédie Française

Bibliographie 

Intervenants
  • Acteur, metteur en scène, scénariste et écrivain français, sociétaire de la Comédie-Française
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......