LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Denis Podalydès le 26 novembre 2014, au Théâtre des Champs Elysées, à Paris.
Épisode 2 :

Prof ou acteur ? Les années de formation

28 min
À retrouver dans l'émission

Acteur pour ses camarades khâgneux. Intellectuel pour ceux du Cours Florent. Denis Podalydès hésite entre deux vies, deux mondes.

Denis Podalydès dans les années 80
Denis Podalydès dans les années 80 Crédits : Archives privées Denis Podalydès

Il joue Shakespeare salle Richelieu et tourne avec Valérie Lemercier et Arnaud Depleschin. Homme de troupes, au théâtre et au cinéma, Denis Podalydès est aussi un grand lecteur et un auteur, récompensé du Prix Femina des essais. Un artiste paradoxal, pour qui la célébrité est une abstraction, mais qui occupe la scène culturelle française depuis plus de vingt ans.

"L'admiration est un sentiment que je connais bien et qui m'est précieux. J'aime admirer. J'aime regarder d'en bas" 

Un parcours scolaire sans faute, Denis Podalydès est un élève brillant qui adore l’école et s’imagine devenir professeur. Jeune adulte, il fait du théâtre amateur et tente trois fois la rue d’Ulm, en vain. Il échoue à Normale Sup mais passe le concours du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique avec succès.

Un ami me parle de la classe libre du cours Florent, je lui dois beaucoup car il me fallait quelqu'un d'influent qui me prenne par la main. Seul, je crois que je me serais abîmé dans des rêveries sans fin.  

De son propre aveu, il se laisse volontiers impressionner par ses professeurs, Michel Bouquet et Jean-Pierre Vincent, et oscille entre deux mondes, deux options -le professorat ou le théâtre- pendant toutes ses années de formation. 

J'ai aimé Michel Bouquet à l'écran,  j'ai aimé le craindre aussi en tant que professeur. J'ai aimé l'écouter. Ce qu'il nous a inculqué, c'était la dimension absolument sacrée et inaccessible des grands auteurs.  Il essayait d'ailleurs de détruire dans notre esprit le culte du metteur en scène.

Jean-Pierre Vincent c'était une parole mordante, la modernité du regard, une acuité et un sens critique du théâtre. Il me disait : "Ce que t'as dans la tête, il faut que ça descende dans la chair."

Une série proposée par Béline Dolat, réalisée par Christine Robert. Prise de son : Yann Fressy. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Liens

Bibliographie 

Bibliographie

Voix off

Voix off 2010

Intervenants
  • Acteur, metteur en scène, scénariste et écrivain français, sociétaire de la Comédie-Française
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......