LE DIRECT
Le philosophe et sociologue Didier Eribon
Épisode 1 :

"Je me fantasmais comme un futur philosophe"

30 min
À retrouver dans l'émission

Sociologue et philosophe de reconnaissance internationale, Didier Eribon est né à Reims, fils d’ouvrier et de femme de ménage. Entre les deux, une trajectoire sinueuse, faite d’hésitations, de coups de chance. Mais avant l’ascension, il y a la fuite.

Didier Eribon avec Hegel, à Berlin (Alte Nationalgalerie), 2017
Didier Eribon avec Hegel, à Berlin (Alte Nationalgalerie), 2017 Crédits : Archives privées Didier Eribon

Ce qui allait devenir sa différence, dans un monde peu prompt à l’accueillir, a peut-être été le point de départ de son désir de fuir. Didier Eribon, né en 1953 dans le milieu ouvrier de Reims, interprète son goût pour la culture, dans une famille où l’on ne lisait pas, comme inextricablement mêlé à son homosexualité :

L’homosexualité a été pour moi l’un des vecteurs de la dissociation d’avec mon milieu d’origine, et c’est passé par l’adhésion à la culture. Le cliché de l’homosexuel cultivé, qui aime les livres, a quelque chose de vrai – en tout cas, pour moi. 

"J'ai survécu à cette élimination programmée du système scolaire"

Dans l’après-68, l’engagement politique, aussi, a partie liée avec la culture – et vice-versa. C’est en lisant son nom au bas d’une pétition que le jeune Didier Eribon, militant trotskiste, découvre Simone de Beauvoir, dont il se met à dévorer les livres. Son goût pour la culture se confirme et se renforce, malgré une réticence aux valeurs scolaires, un tempérament chahuteur qui aurait pu lui coûter l’élimination du système scolaire mais que, grâce au désir amoureux, il a réussi à éviter.

En Mai 68, j’avais 14 ans. À 16 ans, je suis devenu militant trotskiste. Et quand on était militant, on se sentait obligé de se donner une formation historique, théorique. Je lisais Marx, je lisais Lénine, je lisais Trotsky, ce qui m’a amené plus tard à lire Hegel, puis les textes de philosophie. 

Didier Eribon à 16 ans
Didier Eribon à 16 ans Crédits : Archives privées Didier Eribon

Il ne suffit pas d’entrer à l’Université et de se rêver en intellectuel parisien pour y parvenir. Encore faut-il maîtriser les codes, connaître le système des classes préparatoires et des grandes écoles, avoir les moyens de poursuivre ses études jusqu’au doctorat. Et, lorsque ce n’est pas le cas, comment se réinventer pour, quand même, fréquenter la vie intellectuelle si désirée ? Une fois de plus, c’est l’homosexualité – ou plutôt, comme il le dit, les modes de sociabilité liés à la vie gay – qui permettront à Didier Eribon de dévier de sa trajectoire et d’entrer dans le monde du journalisme.

Quand je me suis inscrit à l’Université de Reims, la secrétaire m’a demandé : "Vous voulez vous inscrire dans quelle discipline ?" J’ai répondu : "Anglais… et philosophie". La secrétaire m’a dit que je ne pouvais pas m’inscrire dans deux sections à la fois. J’avais quelques secondes, il y avait des gens qui faisaient la queue derrière moi, et j’ai dit : "Philosophie !" C’est l’instant fatal qui a déterminé tout le reste de ma vie.                                                                                
 

Remerciements à Aurélien Barnouin et Maxime Crosnier.

Une série d'entretiens proposée par Antoine Ravon, réalisée par Marie Plaçais. Prise de son: François Rivalan. Attachée de production: Daphné Abgrall. Coordination: Sandrine Treiner.

A venir

Retour à Reims, film d’archives de Jean-Gabriel Périot, adapté du livre éponyme de Didier Eribon, avec des extraits lus par Adèle Haenel.

Bibliographie sélective 

Chroniques

20H30
19 min

Fictions / Le Feuilleton

"Pêcheur d’Islande" de Pierre Loti (6/10) : Chagrin de matelot
Intervenants
  • Sociologue et philosophe, professeur invité à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Fellow de King's Colllege à Cambridge (Royaume-Uni)
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......