LE DIRECT
 Portrait d'Enki Bilal Enki Bilal en octobre 2019
Épisode 1 :

De Belgrade à Paris ; une jeunesse, deux territoires

28 min
À retrouver dans l'émission

Dans ce premier entretien Enki Bilal se souvient de ses jeunes années passées à Belgrade dans l’ancienne Yougoslavie puis son arrivée à Paris. De cette jeunesse passée entre ces deux territoires, il va se forger une solide expérience de vie qui nourrira plus tard son abondant imaginaire artistique.

 Enki Bilal avec son père et sa sœur, arrivée à Paris en 1960
Enki Bilal avec son père et sa sœur, arrivée à Paris en 1960 Crédits : Archives personnelles Enki Bilal

Enki Bilal est l’un des plus célèbres artistes du monde de la bande dessinée. Né à Belgrade au début des années 50, dans l’ancienne Yougoslavie titiste, Enki Bilal arrive jeune garçon dans la France gaullienne et prospère des Trente Glorieuses. Formé à l’école du magazine Pilote, ses premières collaborations avec le scénariste Pierre Christin le positionnent très vite comme un dessinateur incontournable. S’émancipant de ses pairs, Enki Bilal va dès lors scénariser ses propres œuvres dont les ambiances et le style si particulier vont conquérir plusieurs générations de lecteurs. Il se confie pour la première fois au micro d’A Voix Nue.

Je suis tombé amoureux de la langue française. Parfois j'écrivais des romans et je choisissais la typographie pour que cela ressemble à un roman imprimé.

Le but était de s'assimiler, c'était un effort qui me paraissait tout à fait naturel vis-à-vis des français. J'avais l'impression que plus on faisait l'effort d'intégration plus l'endroit d'où on venait était sacralisé, puissant dans la mémoire.

Son père travaillait comme artisan-tailleur auprès de Tito, le chef emblématique de la Yougoslavie socialiste. Âgé de 9 ans, avec sa mère et sa sœur aînée, ils quittent la Yougoslavie, pour rejoindre son père venu travailler à Paris quelques années plus tôt. De cette jeunesse passée entre ces deux territoires, Enki Bilal va se forger une solide expérience de vie qui nourrira plus tard son abondant imaginaire artistique…

Petit à petit Belgrade deviendra une boîte secrète à souvenirs, quelque chose de précieux. (...) C'est peut-être pour cela que ça sort de manière aussi spontanée dans mon imaginaire lorsque je dessine, ce lien n'est pas coupé.

Une série produite par Pierre Chassagnieux, réalisée par Assia Khalid. Prise de son : Marcos Darras. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Remerciements à Dorothée Prud’homme.

Enki Bilal à Sarajevo (2000)
Enki Bilal à Sarajevo (2000) Crédits : Sophie Bassouls/Sygma - Getty

Pour aller plus loin

Bibliographie sélective 

Exposition

Enki Bilal au Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landerneau. A découvrir jusqu'au 4 janvier 2021.
 

Intervenants
  • réalisateur, dessinateur et scénariste de bande dessinée français
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......