LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La productrice de cinéma Fabienne Servan-Schreiber
Épisode 4 :

Femme et combattante

28 min
À retrouver dans l'émission

Militante, Fabienne Servan-Schreiber s’est engagée toute sa vie, depuis son plus jeune âge. Son engagement né de son éducation catholique s’est transformé en engagement politique. C’est une femme combattante. D’abord le féminisme.

Fabienne Servan-Schreiber avec Elisecare, dans les camps de réfugiés yézidis, à Dohuk, au Kurdistan irakien
Fabienne Servan-Schreiber avec Elisecare, dans les camps de réfugiés yézidis, à Dohuk, au Kurdistan irakien Crédits : Archives privées Fabienne Servan-Schreiber

Dans sa vie professionnelle, ses films nombreux défendent et soulignent le combat des femmes, leurs luttes, leurs difficultés, que ce soit en France, en Europe et partout dans le monde. Mais ces manifestations, textes, films, actions ne suffisent pas à combler son désir d’agir pour les autres. 

Fabienne Servan-Schreiber dit avoir " beaucoup reçu et l'envie de beaucoup donner". Des réfugiés chiliens du sud-américain, contre la guerre du Vietnam, elle se bat pour les minorités où qu’elles soient. Au Proche-Orient, elle s'engage aux côtés d'Élise Boghossian, fondatrice de l'ONG de solidarité internationale Elise Care.

Nous avons distribué des milliers de soins aux populations yézidis en Irak, une communauté de chrétiens au milieu de l'Irak musulman. Daesh a été d'une violence extrême avec ces populations. (...) Ce sont des aides très concrètes, avec des chantiers très précis.  

Elle se bat pour la condition des détenus dans les prisons :

Nous avons réhabilité le terrain de sport de Fresnes; fait de l'équithérapie à Villepinte; introduit des machines 3D dans la prison de femmes de Versailles. Et surtout nous avons porté auprès du président de la République, M. Macron, un projet d'expérience de centres pénitentiaires d'insertion. 

Sur la question du handicap dans le droit, elle soutient l'association Droit Pluriel, fondée par Anne-Sarah Kertudo :

Anne-Sarah Kertudo se bat beaucoup pour donner l'accès au droit aux handicapés, car tout le système du droit français est très peu formé pour accueillir des handicapés, pour comprendre qui ils sont, comment on leur parle, comment on les traite. 

La définition du handicap dans le dictionnaire par exemple est absolument terrible : "Désavantage quelconque qui met en état d'infériorité". L'association Droit Pluriel et le Conseil national des barreaux avons interpellé les éditeurs du Robert et du Larousse. Nous avons obtenu que le Petit Robert change sa définition.

"Réparer ensemble le tissu déchiré du monde"

Femme de gauche, Fabienne Servan-Schreiber croit que "c’est la mauvaise organisation de la société plus que la nature humaine qui est responsable du terrible désordre qui règne sur la planète ".

Le mouvement " fraternité générale ", sa dernière grande initiative, synthétise la solidarité qu’elle veut établir dans une société terriblement fracturée.

On a voulu faire appel aux consciences, faire attention à l'autre, créer un mouvement où l'on s'applique à renouer le lien social, à " Réparer ensemble le tissu déchiré du monde", comme le dit Abdennour Bidar.

Il y a un formidable réseau associatif en France, des millions de gens se donnent du mal à des échelles très concrètes, qui ne sont pas très connus des médias. J'ai demandé à toutes les chaînes de passer des clips que nous avons fabriqué chaque année dans des campagnes pour mettre en valeur tous ces individus, qui ont des projets absolument magnifiques pour aider les autres et de réparer le tissu déchiré. 

On a organisé des matchs sportifs dans les cités, dans les quartiers, ce qui est une très belle manière de mélanger les milieux puisqu'on organisait des équipes où il y avait à la fois des jeunes des grandes écoles, des anciens policiers, des jeunes femmes homosexuelles, des gens qui sortaient de prison. Une occasion de rencontrer l'autre, parce que toute la difficulté, c'est d'avoir accès à l'autre et de lui tendre la main.

Liens

Sélection de fictions, documentaires produits par Cinétévé

  • Parlement, série télévisée coréalisée par Émilie Noblet et Jérémie Sein, 2020
  • Revenantes, documentaire de Marion Stalens, 2017
  • Les Témoins, mini-série de Hervé Hadmar,  2015
  • Les Ponts de Sarajevo, docu-fiction, collectif, 2014
  • Saïgon, l'été de nos 20 ans, téléfilm de Philippe Venault, 2011
  • Prison à domicile, documentaire de Philippe Borrel, 2007
  • Les Oubliées, mini-série créée Hervé Hadmar et Marc Herpoux, 2008
  • Mais qui a tué Maggie, film de William Karel, 2008
  • L’Embrasement, film de Philippe Triboit, 2006
  • Jeanne d'Arc au bûcher, film de Don Kent, 2006
  • L'Enfant d'une autre, film de Virginie Wagon, 2006
  • Jeanne Poisson, marquise de Pompadour, mini-série de Robin Davis, 2006
  • Rikers High, film de par Victor Buhler, 2005
  • Villa Marguerite, film de Denis Malleval, 2002
  • Fatou, la Malienne, film de Daniel Vigne, 2001
  • Maîtres et Esclaves, film de Bernard Debord, 2001
  • La Vérité vraie, Fabrice Cazeneuve, 2000
  • L’Attentat, film de Simone Bitton, 1998
  • Jalna, film de Philippe Monnier, 1994
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......