LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
François Sureau
Épisode 2 :

La maison de ma jeunesse

30 min
À retrouver dans l'émission

Après des études à Sciences Po, François Sureau est reçu à l’ENA. Il devient maître des requêtes au Conseil d’Etat. Il quittera la haute fonction publique pour par la suite devenir avocat.

François Sureau
François Sureau Crédits : Archives personnelles François Sureau

Il est un enfant de sa génération, sensible à la gaieté des années 70 et 80.  Il suit un cursus traditionnel de bon élève : Sciences Po, l’Ena. A l’époque, François Sureau croit en l’ENA, qui représente " une idée monastique du service de l’Etat  " dont on ne se souvient plus aujourd’hui.  Il entre au Conseil d’Etat, la " maison de ma jeunesse ", à l’âge de 23 ans.  Il y a vu le collectif, l’égalité, la courtoisie. Puis, il ne s’y est plus senti bien. François Sureau a séjourné dans des monastères. " J’y ai cherché une unité personnelle et une vérité" .

François Sureau pense qu’il faut prendre la vie au sérieux, ne pas la traverser en touriste. Il s’est engagé un temps comme réserviste dans la Légion étrangère. " On s’y demande uniquement ce que vaut un homme et c’est un endroit où l’on peut se faire oublier. " Il n’aime pas l’ordre social, mais les micros ordres comme la Légion étrangère. "Je suis sensible à ce que deviennent les hommes au point ultime. " Il évoque son parrain, médecin et héros de guerre.  Il n’a jamais cru en la politique.

Une série d'entretiens proposée par Marie-Laure Delorme, réalisée par Marie Plaçais. Prise de son : Stéphane Beaufils. Attachée de production : Daphné Abgrall. Avec la collaboration de Julia Martin.

Pour aller plus loin

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......