LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Gérard Mordillat
Épisode 1 :

Un rebelle du XXe arrondissement de Paris

29 min
À retrouver dans l'émission

Gérard Mordillat est un fils du XXe arrondissement de Paris. "Je suis né dans la classe ouvrière " .Sa famille, ses instituteurs, ses références : le mur des fédérés (commune de Paris) au cimetière du père Lachaise, et le 11 septembre 1973, le coup d’état contre Allende au Chili.

Gérard Mordillat
Gérard Mordillat Crédits : Courtesy Gérard Mordillat

Dans cette première émission, Gérard Mordillat, " né dans la classe ouvrière ", parisien comme son père, son grand-père, le père de son grand-père, tous entre Belleville et Ménilmontant, a grandi rue des Pyrénées dans le  XXe arrondissement avec son père, serrurier à la SNCF, sa mère, professeure d’anglais, son frère, Mozart de la mécanique. " Il n’est bon bec que de Paris " écrivait François Villon, l’un des poètes préféré de notre invité… 

La classe ouvrière était appelée à transformer le monde d'après Marx or quelle ambition plus grande que de transformer le monde, d'être la classe destinée à le faire. J'ai toujours vécu cela au fond comme une sorte d'élection presque au sens religieux, d'être un élu de cette classe-là. Gérard Mordillat

En bas de chez moi la boulangerie s'appelait Marx et dans la rue des Pyrénées, le fromager où l'on achetait le lait s'appelait Lacan. J'ai bu le lait de Lacan et j'ai mangé le pain de Marx. Gérard Mordillat

Gérard Mordillat
Gérard Mordillat Crédits : Courtesy Gérard Mordillat

Je pense être la dernière génération à comprendre les chansons d'Aristide Bruant sans dictionnaire tout simplement parce que l'argot de Bruant je l'ai entendu parlé par les grands oncles de mon père. Gérard Mordillat

Élevé entre deux femmes, sa mère et sa tante, " l’une pour rire, l’autre pour pleurer ", ce sont des instituteurs qui initient Gérard à la littérature et à l’histoire, surtout monsieur Ely à l'école Sorbier qui lisait tous les jours un chapitre de " l’histoire de la révolution française " de Michelet à ses élèves. 

Les instituteurs et institutrices de l'école Sorbier habitaient dans le XXe, on les voyait à l'école mais aussi dans la rue, dans les magasins, au billard et aussi dans les manifestations. Parents, enfants et instituteurs se retrouvaient donc ensemble dans les manifestations, c'était un sentiment très fort de conscience collective. Gérard Mordillat

Mais, Gérard Mordillat ce sont aussi des lieux et des dates : l’anniversaire de la Commune de Paris, célébrée chaque année au Mur des Fédérés et le 11 septembre 1973, l’anniversaire du coup d’Etat contre Allende au Chili. Preuve de la violence de l’impérialisme américain contre une véritable démocratie en qui les espoirs de la gauche unie reposaient. Des lieux, des dates, un milieu scolaire, familial qui feront de Gérard Mordillat ce qu'il est.

Une série d'entretiens proposée par Jérôme Clément, réalisée par Angélique Tibau. Prise de son : Thomas Robin. Attachée de production : Daphné Abgrall.

Pour aller plus loin

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......