LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Gérard Mordillat
Épisode 5 :

Réfractaire et sceptique

29 min
À retrouver dans l'émission

Le vélo occupe beaucoup Gérard Mordillat : un sport engagé. Réfractaire à toutes inégalités et injustices, sceptique sur la politique Mais il y a l’amour, le sexe, l’amitié, ces femmes et ces hommes avec qui se nouent des liens vitaux, plus forts que tout.

Gérard Mordillat
Gérard Mordillat Crédits : François Catonné

Ses films comme ses livres ont pour but de dire le réel, c'est-à-dire " ce qui ne va pas ". Mais, il n'y a pas que ça ! Le vélo (anagramme de love) et l'écriture ne font qu'un pour lui : sur la route ou devant la page, la question est toujours celle de la vélocité et de la trajectoire. 

J'ai un vélo de course que mes amis m'ont offert. Ce vélo de marque Storck, comme Henri Storck le grand documentariste belge qui a été un de mes amis, c'est un hasard extraordinaire.  De plus, c'est un vélo qui s'appelle scénario donc j'ai et le documentaire et la fiction sur le vélo et derrière moi comme ange gardien Henri Storck qui était un homme merveilleux et un très grand cinéaste.                 Gérard Mordillat

Pour moi le vélo ça aussi à trait à la littérature parce que lorsqu'on roule on cherche à trouver la trajectoire parfaite pour prendre les virages par exemple. (...) Lorsqu'on écrit on recommence sans arrêt la phrase jusqu'au moment où l'on a atteint cet équilibre que l'on cherche de la même manière que sur le vélo. Gérard Mordillat

L’amour, " s’aimer, c’est rire ensemble, même quand il y a de quoi pleurer ", l’amitié, la solidarité, constituent son armature morale et sa colonne vertébrale de ses romans ou de ses films, comme l’engagement pour ses idées. " Avoir des amis est un art délicat et sévère dont les règles sont plus fortes que les liens du sang. Une seule question compte : celle la, celui-ci, sera t il prêt le jour où on aura besoin de lui ? Ou manquera-t-il à ses amis ? Manquer, il n’y a pas de plus grand crime ". Désespéré par la situation actuelle ? Non. Gérard Mordillat est un combattant.

Nos parents se battaient pour transformer le monde, nous nous battons pour survivre. C'est une grande différence... Gérard Mordillat

N'ayant jamais été membre d'un parti politique ni d'un syndicat, plus anarcho-syndicaliste que jamais, il explique sa philosophie:

- Je suis sceptique. 

Une série d'entretiens proposée par Jérôme Clément, réalisée par Angélique Tibau. Prise de son : Thomas Robin.

Gérard Mordillat et ses amis d'enfance
Gérard Mordillat et ses amis d'enfance Crédits : Courtesy Gérard Mordillat

Pour aller plus loin

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......