LE DIRECT
Gilles Jacob (Festival de Cannes 2017)
Épisode 5 :

"Le cinéma est entré dans ma vie professionnellement, il aurait pu rester simplement un amour artistique"

29 min
À retrouver dans l'émission

Cinquième et dernier entretien avec Gilles Jacob. Il parle de sa passion pour le cinéma, de ses activités en tant qu'écrivain et scénariste, et donne son point de vue sur l’avenir du cinéma.

Gilles Jacob (Festival de Cannes 2017)
Gilles Jacob (Festival de Cannes 2017) Crédits : Patrice Lapoirie/Nice Matin - Maxppp

Sa passion pour le cinéma, Gilles Jacob l'explique par un "amour pour l'art" en général. "Le cinéma représente un certain moment de la vie et de la civilisation finalement", estime-t-il.

La liberté, elle est chez l'écrivain, davantage que chez le cinéaste. Le cinéaste est contraint par les obligations financières, par des tas de considérations, qui font qu'il est amené à s'autocensurer, l'écrivain ne s'autocensure jamais. Donc avantage de la littérature pour la création la plus libre possible.

"Contrairement à dans la vie, l'amour au cinéma change tout le temps, déclare-t-il, et c'est très bien comme ça, le patrimoine est un art vivant." Cela devient impossible d'avoir une connaissance mondiale du cinéma depuis sa création, le savoir "devient beaucoup plus fragmentaire", constate-t-il.

Ce qu'il reste d'un film, comme de toute œuvre d'art, c'est à la fois le souvenir qu'on en a, l'envie qu'on a de le revoir, de le raconter à ses enfants et petits-enfants, et puis de pouvoir le montrer. D'où l'immense intérêt des cinémathèques, des archives de films, des préservations pour sauver ces films.

C'est "le talent" qui rend un film intemporel, il faut "laisser les créateurs, créer". Après avoir dirigé le Festival, Gilles Jacob s'est tourné vers la littérature, son "grand amour d'adolescence". "Je suis un peu un touche-à-tout en réalité", concède-t-il : cinéma, littérature, photographie, télévision, journalisme..., ses intérêts sont multiples et le maintiennent en vie.

Liens

Les marches, etc... (une comédie musicale) - document de Gilles Jacob de 2003 (26mn). A voir sur le site de l'Ina.

Biographie et filmographie sur allocine.fr.

Le blog de Gilles Jacob sur le site du Huffington Post.

Les années Gilles Jacob ont passé comme un rêve : retour avec Ecran Noir sur les plus beaux moments de ses années à la tête du Festival de Cannes.

A propos de son Dictionnaire amoureux du festival de Cannes, dans les Inrocks. 

Intervenants
  • ancien président du Festival de Cannes, critique de cinéma, essayiste
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......