LE DIRECT
L'écrivain français et académicien Henry de Montherlant (1896-1972) pose chez lui, le 24 avril 1963, devant une partie de sa collection de bustes romains.
Épisode 3 :

“Peut-être ne suis-je pas fait pour les chemins de velours”

28 min
À retrouver dans l'émission

Dans ce troisième volet, Henry de Montherlant évoque la crise qui marque son passage à sa trentième année et durant laquelle il écrit Aux fontaines du désir et Les Célibataires.

Henry de Montherlant, le 27 novembre 1954, à la salle Luxembourg du Théâtre Français pendant la répétition de sa pièce "Port-Royal".
Henry de Montherlant, le 27 novembre 1954, à la salle Luxembourg du Théâtre Français pendant la répétition de sa pièce "Port-Royal". Crédits : AFP

1927, Henry de Montherlant publie Aux fontaines du désir et revient sur la genèse de ce roman :

En 1925, je liquidais presque tous mes biens, en fourrais le restant dans un garde-meuble et ne vivant qu'avec deux valises me mis à parcourir l'Espagne, l'Italie et l'Afrique du Nord à la poursuite du bonheur. Le fait que je ne fus pas tout de suite aussi extraordinairement heureux que je l'espérais, d'une libération si totale, alluma en moi un désespoir que je répandis brûlant comme un feu grégeois sur les feuillets qui allaient devenir Aux fontaines du désir.

L’écrivain, traverse alors une véritable crise existentielle, dont les raisons lui échappent encore plus de 20 ans après. Mais il se veut rassurant : “cette expérience, c’est que les crises se résolvent.”

Un peu amer, il évoque l’accueil critique qui lui est alors réservé :

Aux fontaines du désir est celui de mes livres avec lequel j'ai commencé à être insulté... On me reprochait de me montrer malheureux alors que j'avais toutes les raisons de me montrer heureux, mais si je m'étais dit heureux, on m'aurait insulté aussi. Se montrer heureux et la dernière chose qu'il faut faire en France... Je venais d'avoir mon premier grand succès commercial avec Les Bestiaires et il est de règle aucun succès doit se payer séance tenante.

Dans sa retraite taciturne des années 26 - 34, il écrit aussi Les célibataires et renoue avec le public : “Les célibataires fut un de mes livres qui fut le mieux accueilli. Une de mes œuvres passe-partout qui sont assez rares.” Ici aussi, il explique sa démarche :

Il y a chez la plupart d’entre nous un côté pauvre type plus ou moins dominé et refoulé par nos puissances de vitalité. C’est en refoulant chez moi et en isolant ce côté pauvre type que j'ai fait Les Célibataires.

Toujours l’écrivain relativise les douleurs de la vie, les siennes au premier chef :

S'il y a toujours pour moi du pathétique dans la vie, il n'y a pas ou peu de drame véritable. La plupart des drames sont de faux drame comme la plupart des problèmes sont de faux problèmes. Dans mon œuvre poétique comme dans toute mon œuvre, j'aide les hommes à jouir de leurs passions à aimer leurs désirs. Ce sont nos passions et la sagesse qui nous soutiennent dans l’épreuve.

Car l’auteur qui a traversé deux guerres constate :

La fête finie quelques fois, mais toujours elle recommence. Tous les événements possibles qui se sont passés en Europe depuis 1934 n'ont pas empêché la fête de continuer. C'est une des grandeurs de l'homme qu'il fasse en sorte que toujours par de là les pires épreuves, la fête continue. 

Rediffusion d’une série d’entretiens diffusée pour la première fois de septembre à décembre 1952 sous le titre de “15 soirées avec Henri de Montherlant, à partir des enregistrements réalisés en 1952 par Nicole Salerne. En 1972, elle est diffusée de nouveau dans la collection À voix nue, grands entretiens d'hier et d'aujourd'hui

Réalisation : Vanessa Nadjar. Attachée de production : Daphné Abgrall et odile Joëssel. Coordination : Sandrine Treiner

Pour aller plus loin :

le site Montherlant, rédigé et enrichi par Henri de Meeûs. 

Radioscopie, Jacques Chancel reçoit Henry de Montherlant (1970). 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie :

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......