LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hervé Di Rosa, en avril 2020
Épisode 3 :

Artiste et nomade

30 min
À retrouver dans l'émission

De retour de New York à Sète, Hervé Di Rosa se remet au travail. Puis il entreprend un cycle de voyages. Ce projet devenu mode de vie est un tournant dans son existence et dans sa peinture.

Hervé Di Rosa, au Portugal, en 2019
Hervé Di Rosa, au Portugal, en 2019 Crédits : Victoire Di Rosa

"Je m'aperçois que la peinture m'aide à me soigner"

En 1986, Hervé Di Rosa se réinstalle à l'atelier à Balaruc-le-vieux, le village de son père sur l’étang de Thau. C’est une sorte de retrait par rapport à la folie des années new-yorkaises. Il inaugure une période nouvelle dans sa peinture, marquée par le retour des paysages marins de Sète.

Je ne me posais plus ces questions de revendication sociale punk, l'humiliation de venir d'une famille modeste. Je gagnais très bien ma vie. (...) Je commençais à regarder autre chose, je regardais les peintres de a Renaissance,  je regardais Jérôme Bosch de manière plus intense.

Je me retrouve au bord de l'étang de Thau, avec une furieuse envie de peindre. Et c'est là où je m'aperçois aussi que la peinture me soigne, qu'elle est génératrice de tout ce que j'ai. Tout ce que je possède vient uniquement de ça et que je peux développer autre chose.  

A cette époque naissent ses deux premiers enfants. Il s’intéresse également à la politique locale, ce qui lui servira quelques années plus tard au moment de la création du Miam. Assez rapidement, il éprouve une forme de lassitude dans son atelier, et commence un tour du monde qui l’occupe toujours aujourd’hui.

Je me suis aperçu que je n'avais jamais parcouru le continent africain, ni l'Asie et l'Amérique latine, ni rien. que j'avais beaucoup voyagé mais uniquement en Occident. Et là, j'ai décidé d'aller voir ailleurs.

C’est un projet en tant que tel qui nourrit sa pratique de toutes les techniques artisanales qu’il découvre dans ses voyages. 

Hervé Di Rosa. Autour du monde. Atelier Lisbonne , à la Viuva Lamego, 2017
Hervé Di Rosa. Autour du monde. Atelier Lisbonne , à la Viuva Lamego, 2017 Crédits : Victoire Di Rosa

En 1993, Hervé Di Rosa effectue sa première étape en Bulgarie où il travaille auprès d’un peintre d’icônes. Les œuvres sont toujours des « scories de ses rencontres », aime-t-il dire. 

Au Ghana, c’est à la peinture d’enseignes qu’il s’intéresse, dans l’atelier d’un maître que l’on appelle Almighty God. Pendant toute cette époque, il réalise un dessin par jour, le soir dans son hôtel, ou bien sur un coin de table pendant la journée. C’est pour lui une sorte d’« encyclopédie personnelle ». 

D’autres stations sont plus longues, comme son séjour au Mexique, décisif parce que c’est là qu’il sa rencontré Victoire, la femme qui partage aujourd’hui sa vie. Par ses fonctions professionnelles, elle le conduira à Miami, une étape qu’il n’aurait pas forcément choisie mais qui lui ouvre de nouveaux horizons picturaux et techniques. 

Essayer de faire quelque chose avec la matière et les techniques du rêve américain. C'est-à-dire travailler avec le plastique, la résine.  Et c'est à partir de là que j'ai fait mes sculptures en résine.

Une série d'entretiens proposée par Anaël Pigeat, réalisée par Guillaume Baldy. Prise de son : Sébastien Huel. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Liens

Le site d'Hervé Di Rosa

Musée International des Arts Modestes à Sète
 

Bibliographie sélective

  • Hervé Di Rosa Autour du monde,  Jean Seisser, éditions Fage /Angel Art Servanin, 2019.
  • En toute modestie : archipel Di Rosa. Exposition. Sète, Musée international des arts modestes. 2017, catalogue, éditions Fage, 2017.
  • Plus jamais seul : Hervé Di Rosa et les arts modestes. Exposition. Paris, La Maison rouge. 2016-2017,  catalogue, éditions Fage, 2016.
  • Le tour des mondes d'Hervé Di Rosa, Hervé Di Rosa, Patrick Amine, Robert Bonacorsi, Actes Sud Beaux Arts, 2013.
  • Hervé Di Rosa journal modeste, Patrick Amine, Les cahiers dessinés, éditions Buchet/Chastel, 2007.
Chroniques
20H30
25 min
Le Feuilleton
A mes camarades du 106ème
Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......