LE DIRECT
 Claire Bretécher
Épisode 5 :

De ce qui la fait rire, aux adolescentes de son temps

28 min
À retrouver dans l'émission

Claire Bretécher évoque le ridicule des personnages et des situations qu'elle crée, ainsi que ce qui la fait rire : la surprise, l'inattendu. Elle dit s'intéresser à la nouvelle génération de dessinateurs, même si elle trouve que leur graphisme est parfois soigné au détriment de l'histoire.

Portrait de la dessinatrice Claire Bretécher
Portrait de la dessinatrice Claire Bretécher Crédits : Georges Bendrihem-AFP - AFP

Claire Bretécher confiait adorer Pétillon, mais ne pas trop regarder le dessin satirique politique. La dessinatrice faisait parfois de la publicité, qu'elle concevait comme un sujet imposé peu fatiguant par rapport à la création d'un album. Pour elle, le plus important était de disposer d'un maximum d'expressions avec le minimum de moyens : elle évoquait donc les techniques du dessin et la lisibilité, la couleur. Elle se revendiquait contre le dessin sur l'ordinateur car le moyen d'expression simple et spontané qu'est le trait est dévoyé par une abondance de technique. 

Elle avait horreur des séances de signatures où le contact est trop contraint, et restait plutôt curieuse de l'air du temps, de ce qui se passait dans la rue. Son personnage d'Agrippine suit la mode, car elle aurait aimé faire du dessin de mode. Claire Bretécher évoquait les adolescentes d'aujourd'hui, plus libres, moins pudiques. D'après elle, si le physique à la mode est la fille grande, mince, blonde, à l'air un peu con, persiste quand même une recherche de singularité.

Une série d'entretiens produite par Claude Kiejman, réalisée par Nicole Salerne.

Rediffusion du 14 mars 1996.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......