LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
 Jean Audouze, astrophysicien
Épisode 2 :

A l’assaut des cœurs stellaires et de l’Amérique

28 min
À retrouver dans l'émission

Armé de son nouveau guide intellectuel à l’ENS, le professeur Evry Schatzman, Jean Audouze va étudier un des phénomènes les plus en vogue et énigmatique dans la physique des années 60 : l’origine et la création des éléments chimiques dans l’univers.

Jean Audouze
Jean Audouze Crédits : Archives Jean Audouze

A son entrée à l’Ecole Normale Supérieure, Jean Audouze découvre un univers intellectuel nouveau qui l’enchante. Avec le professeur Evry Schatzman, il va étudier les phénomènes complexes qui se déroulent au cœur des étoiles : la nucléosynthèse stellaire, qui amène à la création de la grande majorité des éléments chimiques dans l’Univers.

Parmi mes professeurs à cette époque à l’ENS, Evry Schatzman était certainement l’homme le plus intelligent que j’ai jamais rencontré. Bien sûr, il y a eu Hubert Reeves, et puis le nobélisé William Fowler aux Etats Unis, mais vraiment, Evry Schatzman est la personne la plus brillante que j’ai connue. Il avait une façon d’enseigner extraordinaire. C’était l’éblouissement intellectuel permanent, le summum de la culture française. Jean Audouze

Sa vie de chercheur commence, et avec, les rencontres. La plus décisive pour sa carrière sera celle du grand Hubert Reeves. Arrivant tout juste du Canada, il rencontre Jean Audouze dans les laboratoires d’Orsay. Dans ces années-là, dans le monde entier, un des grands enjeux pour tout chercheur en astrophysique résidait dans la compréhension de l’origine des éléments. Le jeune étudiant parvient à séduire Hubert Reeves et le convaincre de mener sa thèse avec lui. 

Les étoiles forment à peu près tous les éléments chimiques. A l’exception du deutérium, du lithium béryllium et du bore, tout est formé dans le cœur des étoiles. Alors, pourquoi était-il important d’étudier cela ? Parce que les grands savant à l’époque arrivaient à peu près tout expliquer, sauf ce défaut-là. Et nous, nous arrivions comme avec une rustine pour boucher une pneumatique et compléter leurs théories. Jean Audouze

Avec leurs travaux, Jean Audouze, Hubert Reeves et leurs collègues montrent que les étoiles sont de vraies “fabriques” à éléments chimiques : elles peuvent tout produire ! Mais voilà, l’univers lui, est essentiellement composé d’éléments légers, non issus des étoiles. Cette grande énigme subsiste : d’où provient l’immense majorité des éléments légers baignant l’univers, que les étoiles ne savent pas synthétiser ? Jean Audouze s’envole pour la Californie rejoindre une autre grande figure du domaine, William Fowler de Caltech, pour résoudre ce problème. Ce sera chose faite, quelques années plus tard avec Hubert Reeves. Ils découvrent l’origine des éléments légers de l’univers, à partir de l’étude des rayonnements cosmiques.  Ensemble, ils co-signent la découverte en 1971 avec Maurice Meneguzzi, un de leurs camarades.

Pour être un bon chercheur, il faut être très curieux. Il faut oser aller dans les territoires des autres. Car souvent, la solution de votre problème se trouve ailleurs que dans votre discipline. Jean Audouze

Une série d'entretiens proposée par Céline Loozen, réalisée par Rafik Zénine. Prise de son : Yann Fressy. Attachée de production : Daphné Abgrall.

Pour aller plus loin

Intervenants
  • astrophysicien, membre de la commission de littérature scientifique du CNL.
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......