LE DIRECT
Jean-François Stévenin au Festival de Cannes en 2002.
Épisode 2 :

Alain, François, Jacques et les autres...

29 min
À retrouver dans l'émission

Chez Jean-François Stévenin, la passion du cinéma remonte à l’enfance. Rien ne le destinait pourtant à en faire un métier, ou plutôt, des métiers : assistant d’abord, puis acteur, puis réalisateur. Et toujours le même amour de cet art qu’il pratique en artisan.

Jean-François Stévenin au Festival de Cannes en 2002.
Jean-François Stévenin au Festival de Cannes en 2002. Crédits : Anne-Christine Poujoulat - AFP

Après cette première expérience sur un tournage à Cuba et son retour en France, Jean-François Stévenin est bien décidé à travailler dans le cinéma. Le voilà stagiaire à tout faire sur La Chamade, le film d’Alain Cavalier. Expérience décisive et mémorable d’un tournage dans Paris en plein mai 1968. 

Pendant la décennie suivante, il est l’assistant de cinéastes qui s’appellent François Truffaut, Jacques Rivette, Barbet Schroeder ou encore Jacques Rozier. Et bientôt, découvre un nouveau métier : celui d’acteur. 

Liens

Filmographie proposée par le Cinéma-français.fr

A propos de Mishka, road-movie réalisé par Jean-François Stévenin en 2002. Sur le site du ciné-club de Caen.

Jean-François Stévenin se dévoile dans l’émission Sexy Folies (1986). A revoir sur le site de l’Ina.

Je n’aime pas voir les films, je préfère les faire ! déclarait Jean-François Stévenin à L’Humanité en août 2005.

Jean-François Stévenin, Mort à crédit, Jimmy Hendrix et le cinéma : propos recueillis en décembre 2012.

Interview vidéo d'Eric Barbier, réalisateur et de Jean-François Stévenin, acteur, pour le film Le Dernier Diamant (2014). En ligne sur YouTube.

Intervenants
L'équipe
Coordination
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......