LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean-Pierre Luminet
Épisode 7 :

Dessine-moi l’invisible

28 min
À retrouver dans l'émission

Après avoir volontairement échoué ses concours aux grandes écoles d’ingénieur, Jean-Pierre Luminet suit une formation en mathématiques à Marseille et tombe dans la cosmologie par ce biais.

Jean-Pierre Luminet
Jean-Pierre Luminet Crédits : Archives Jean-Pierre Luminet

Le noir qu'est-ce que ça cache ?

Après son auto-sabordage pour les concours d’entrée dans les grandes écoles d’ingénieurs, Jean-Pierre Luminet poursuit ses études de mathématiques à Marseille, puis à Montpellier où l’étude de la cosmologie l’attire. C’est sur recommandation de l’un de ses professeurs de Montpellier que Jean-Pierre Luminet rencontre le grand cosmologiste Brandon Carter à l’Observatoire de Meudon. Celui-ci le prend sous son aile et l’entraîne dans la recherche sur les trous noirs, des objets encore purement théoriques et qui n’ont pas le vent en poupe. Cela conduit Jean-Pierre Luminet à proposer pour la première fois, une image des environs d’un trou noir à partir des équations de la relativité d’Einstein.

Brandon Carter m’a dit " Comme je sais que tu sais bien dessiner, est-ce que ça t’intéresserait de dessiner un trou noir entouré d’un disque de gaz chaud ? ". A partir des calculs réalisés à l’aide d’un ordinateur à cartes perforées, j’ai retranscrit sur une planche à dessin les nuances supposées. Des milliers de points noirs sur fond transparent blanc. J’en ai tiré un négatif et ça a donné cette image : la toute première simulation numérique qui a été faite d’un trou noir.  Jean-Pierre Luminet

C’est le lancement de la carrière de Jean-Pierre Luminet qui devient " Monsieur Trou noir ". Le spécialiste de ces astres si denses qu’ils retiennent tout, y compris la lumière, publie Les Trous noirs en 1987 qui rencontre un succès majeur en France et dans le monde entier.  

Je ne savais pas que 40 ans plus tard, il y aurait la première image télescopique d'un trou noir géant, avec des résultats qui ressembleraient à ce que j'avais calculé quarante années auparavant. Jean-Pierre Luminet

C'est avec la sortie du film de science-fiction Interstellar en 2014, que j'ai réalisé que l'imagerie des trous noirs devenait un sujet d'actualité. (...) Les scénaristes avaient demandé à l'astrophysicien Kip Thorne, un de mes collègues, d'être le conseiller scientifique du film. Kip Thorne avait repris les équations que j'avais écrites et les avait transmises à une équipe de 200 informaticiens pour sortir des simulations numériques relativement plausibles. Jean-Pierre Luminet

Mais l’impétuosité qui caractérise le jeune chercheur le conduit progressivement à se tourner vers des sujets encore plus complexes aux noms fleuris : les crêpes stellaires flambées, puis l'univers chiffonné.

Une série d'entretiens produite par Antoine Beauchamp, réalisée par Assia Khalid. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Christophe Papon. 

Pour aller plus loin

Intervenants
  • astrophysicien,directeur de recherche au CNRS, membre du laboratoire d'astrophysique de Marseille et de l'observatoire de Paris
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......