LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ken Loach
Épisode 3 :

Ken Loach censuré !

30 min
À retrouver dans l'émission

A l'arrivée au pouvoir des conservateurs en 1979, Ken Loach entre en guerre artistique mais aussi politique, pour cela il choisit la voie du documentaire, il retrace les grandes grèves des années 80 et critique la trahison syndicale dont ces ouvriers furent les premières victimes.

Ken Loach
Ken Loach Crédits : Alessandra Benedetti / Corbis - Getty

En 1979, une majorité conservatrice gagne les élections législatives au Royaume-Uni. A sa tête, une femme, Margaret Thatcher. Première femme Première ministre, son programme économique puise ses sources et influences auprès des penseurs néo libéraux de l’école de Chicago. Pour elle et ses partisans, l’Angleterre doit proposer une alternative radicale à l’Etat providence ! Le résultat sera terrible pour les plus modestes, pour les plus faibles… 

Quand Thatcher est arrivée au pouvoir, elle voulait affaiblir la classe ouvrière pour que le coût du travail soit diminué. (...) Elle savait qu'elle allait détruire la vie des gens, elle savait qu'elle allait faire en sorte que les gens perdent leurs emplois, qu'elle allait fermer des usines, qu'elle jetterait des familles dans la pauvreté. Ken Loach

Le capital doit s'étendre, Thatcher le savait, elle voulait s'attaquer à la classe ouvrière, elle voulait démolir les accords de 1945 et nous faire revenir à une société fondée sur le conflit et non sur la coopération. Ken Loach

Face aux conséquences dévastatrices de cette politique, Ken Loach se détache provisoirement de la fiction. Ses œuvres prennent la forme de documentaires et son micro donne la parole aux ouvriers métallurgistes, aux mineurs, aux syndicalistes de tout le pays, premiers concernés par la politique thatchérienne. Commandés pourtant par des chaînes de télévision, ses documentaires seront censurés, trop critiques à l’égard du pouvoir en place…

Nous avions quatre films sur ce sujet, commandés par Channel 4 (une chaîne indépendante de TV) mais certains dirigeants syndicaux que nous critiquions ont pris contact avec la chaîne en leur demandant d'annuler la programmation(...) Au final, la diffusion a été repoussée pendant 1 an. Il fallait censurer le message véhiculé dans nos films. Ken Loach

La trahison des leaders syndicaux à l'égard des travailleurs ouvriers

Avec A Question of Leadership Ken Loach analyse les grandes grèves du début des années 1980 et en parallèle critique la trahison syndicale dont ces ouvriers furent les premières victimes.

Ce qui a été déterminant dans la victoire de Margaret Thatcher c'était la collusion avec certains dirigeants syndicaux parce qu'ils étaient  sociaux-démocrates. Leur position fondamentale c'est que les employeurs doivent faire du profit avant d'avoir des augmentations de salaire pour les employés.  Les dirigeants syndicaux ont passé des marchés avec les employeurs, ils ont accepté des diminutions de salaires, des licenciements...   Ken Loach

Remerciements à Lorène Cazals, Aude Dobuzinskis, Elodie Mignard, Emma de Sixteen Films, Rebecca O’Brien, Marc di Sotto & Dorothée Prud’homme.

Une série proposée par Pierre Chassagnieux, réalisée par Marie Plaçais. Interprétation : Michel Zlotowski, prise de son : Frédéric Cayrou et Eric Boisset.

Ken Loach lors de la séance d'enregistrements des A voix nue, dans les locaux de Sixteen films à Londres
Ken Loach lors de la séance d'enregistrements des A voix nue, dans les locaux de Sixteen films à Londres Crédits : Pierre Chassagnieux - Radio France

Pour aller plus loin

Le vent se lève, film de Ken Loach (2006)
Le vent se lève, film de Ken Loach (2006) Crédits : Sixteen films

Bibliographie 

Actualité

Film Sorry We Missed You de Ken Loach, sortie en salles le 23 octobre 2019.

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......