LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le directeur du musée d'Orsay, Henri Loyrette, pose le 27 mars 2001 près du tableau d'Odilon Redon intitulé "La Baronne Domecy"
Épisode 2 :

Le musée d’Orsay, naissance d’un musée, début d’une carrière

30 min
À retrouver dans l'émission

Lorsqu’il entre dans la bande de jeunes conservateurs en train de concevoir le futur musée d’Orsay, guidés par Michel Laclotte qui en était le directeur, Henri Loyrette est d’abord chargé de l’architecture. Quelques années plus tard, il devient le directeur de ce lieu qu’il a porté à sa maturité.

Le directeur du musée d'Orsay, Henri Loyrette, pose le 27 mars 2001 près du tableau d'Odilon Redon intitulé "La Baronne Domecy"
Le directeur du musée d'Orsay, Henri Loyrette, pose le 27 mars 2001 près du tableau d'Odilon Redon intitulé "La Baronne Domecy" Crédits : JOEL ROBINE - AFP

Henri Loyrette raconte volontiers qu’il a eu deux mentors, qui sont devenus des amis proches, Michel Laclotte qui l’a fait venir au musée d’Orsay, et Pierre Rosenberg qui l’a plus tard engagé à se présenter au Louvre. A ses débuts au musée d’Orsay, Henri Loyrette pilote le chantier architectural, un défi dans cette ancienne gare devenue musée. "Il n'y avait pas de lieu plus inapproprié pour faire un musée que la gare d'Orsay." explique-t-il. C’est aussi pour lui une initiation au domaine de la scénographie. 

Après avoir réalisé plusieurs grandes expositions sur la peinture du XIXème siècle, il devient directeur de la maison à 42 ans. Le musée rencontre un très grand succès populaire. L’enjeu de l’enrichissement des collections est également essentiel dans cette institution naissante, et il y fait entrer un certain nombre d’œuvres majeures. "Un des axes véritablement de ma programmation à Orsay c'était de présenter sur la scène parisienne des artistes que l'on ne connaissait pas dans le domaine de la peinture étrangère. Je pense à Hammershoi, Strindberg ou Cuno Amiet dont nous avons acquis les œuvres détaille Henri Loyrette.

Son ambition, un principe qui lui est cher : porter la vocation pluridisciplinaire du musée d’Orsay, le « mélange écumant des arts », dit-il en citant Paul Valéry.

Une série d’entretiens proposée par Anaël Pigeat, réalisée par Luc-Jean Reynaud. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Stéphane Beaufils. Coordination : Sandrine Treiner.

Pour aller plus loin

Les expositions du Musée d'Orsay

De la gare au Musée d'Orsay rénové (1900-2013)

Rencontre Degas - Conversation avec Henri Loyrette

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......