LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de Marie-José Malis, directrice du Théâtre de la Commune à Aubervilliers
Épisode 2 :

La Llevantina

31 min
À retrouver dans l'émission

Après ses jeunes années à Pézilla-la-Rivière près de Perpignan, et après un passage en classe préparatoire à Toulouse, Marie-José Malis se retrouve à Paris un jour de 1987, pour y poursuivre ses études à l'École Normale Supérieure de la rue d'Ulm.

Marie-José Malis lorsqu'elle était jeune professeur en Estonie et à Moscou
Marie-José Malis lorsqu'elle était jeune professeur en Estonie et à Moscou Crédits : Archives privées Marie-José Malis

Sortie pourtant troisième de l'agrégation, Marie-José Malis dit avoir vécu ses années à Normal Sup' dans un "sentiment de coupable imposture". 

Je ne connaissais pas les codes. J'étais la seule à être issue d'un milieu populaire. Les autres étaient à minima enfants de professeurs, pour eux les codes étaient implicites. Oui, ces années étaient belles mais je crois que je suis passée un peu à côté.

Si elle considère qu'elles ne furent pas, rue d'Ulm, de grandes années intellectuelles "il n'y avait plus de maîtres" - les années 80-90 furent cependant pour elle, étudiante à Paris, celles de la révélation théâtrale, avec en particulier ce qu'elle décrit comme le "choc Tadeusz Kantor". 

Tadeusz Kantor c'était comme une purge au sens de la catharsis, au sens où ça faisait un bien fou, on sortait de là avec l'impression qu'on avait purgé les affects du siècle.

Pourquoi refuse-t-on un poste très enviable à Yale University au début des années 90 ? Par quel vent est-on porté alors vers l'Est, pour vivre, entre Moscou et l'Estonie, "les années extraordinaires" de la disparition de l'Union soviétique ?

C'était le moment où l'URSS se décomposait mais existait encore. Il y avait tous les cadres administratifs de la vie soviétique, les queues devant les magasins, la foule russe du XIXe siècle, et en même temps commençait à arriver la sauvagerie capitaliste, l'arrivée de la mafia, j'ai assisté à ça.

Peut-être que je ne suis pas allée à Yale mais cela m'a permis de vivre l'épisode le plus structurant de ma vie.

Marie-José Malis dit avoir "cramé sa carrière universitaire", et découvert après cela, la réalité de l'enseignement dans des collèges et des lycées de banlieue que l'on qualifie de "sensibles". 

J'avais souvent l'impression d'arriver à construire quelque chose avec les enfants, on arrivait à avancer et puis c'était détruit dans le cours suivant ou parce que soudainement l'administration réinstaurait une violence.

Marie-José Malis raconte aussi son arrivée à La Llevantina, la compagnie qu'elle allait diriger, ses premières mises en scène, et comment ce fut par un retour dans le Sud, dans ses Pyrénées-Orientales natales, qu'à la tête de La Llevantina s'affirma sa conception du théâtre, qu'elle apprit "à réfléchir enfin vraiment au théâtre, à le penser". 

Des années dans le Sud, des "années Llevantina" profondément marquées par son compagnonnage avec Antoine Sarda, élu communiste, grande figure de la vie politique et culturelle locale, avec lequel, entre autres, elle créa et anima alors une école de théâtre.

Antoine Sarda, c'était l'alliance entre les intellectuels, les artistes et les politiques. Il se laissait inspiré par les visions des artistes, il pensait que la politique c'était de mettre en place les cadres pour que des visions réelles puissent avoir lieu.

Site de La Commune - Aubervilliers

Une série d'entretiens proposée par Albane Penaranda. Réalisation : Guillaume Baldy. Prise de son : Yann Fressy. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Bibliographie

Marie-José Malis, Hölderlin à New York, Editions du Cerf, 2019.      

Marie-José Malis, Changer le monde par le théâtre, entretien réalisé par Laure Adler, Editions universitaires d'Avignon, 2016.

Chroniques
20H30
24 min
Le Feuilleton
Les Aventures de Tintin : les Bijoux de la Castafiore 2/5 : Anguille sous roche

Bibliographie

Intervenants
  • metteur en scène, directrice du théâtre de la Commune à Aubervilliers
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......