LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Maxime Le Forestier chante sur le plateau de "Numéro un"
Épisode 2 :

Un frère, une sœur : le duo Cat & Maxim (1965-1969)

31 min
À retrouver dans l'émission

Initié de bonne heure à la musique classique, Maxime Le forestier fait ses premiers pas en solo dans l’ombre de Brassens, son mentor. Retour sur une longue carrière faite de succès et de bémols, de rencontres déterminantes et de réinventions.

Maxime Le Forestier chante sur le plateau de "Numéro un"
Maxime Le Forestier chante sur le plateau de "Numéro un" Crédits : JACQUES CHEVRY / Ina - AFP

Maxime Le Forestier revient sur ses premiers pas en duo avec Catherine, sa sœur aînée, sous le nom de Cat et Maxime, et leurs souvenirs de tournée, mais aussi sur quelques rencontres déterminantes : Jean-Pierre Kernoa, futur auteur d’Education sentimentale, Georges Moustaki, « grand frère » qui les prend sous son aile, Jacques Bedos, directeur artistique chez Polydor, qui convainc Serge Reggiani d’interpréter l’une de ses chansons Ballade pour un traître et lui présente ses futurs complices, Patrice Caratini, contrebassiste de jazz et Hubert Rostaing, célèbre arrangeur du Hot Club de France. 

Nous sommes en 1969 et c’est pour Maxime le premier signe de reconnaissance du métier. Il évoque aussi Parachutiste, pamphlet anti-militariste repris plus tard par Joan Baez lors d’une Fête de l’Huma. 

En 1971, Catherine, accompagnée de Maxime à la guitare, remporte un concours de chant au Festival de Spa en Belgique. Invitée l’année suivante à se produire à nouveau sur scène, elle disparaît subitement. Maxime la remplace au pied levé et débute ainsi sa carrière solo. 

Avec l’argent du concours (10 000 Francs), les frangins partent en voyage à San Francisco sous l’impulsion de Luc Alexandre, un homosexuel flamboyant rencontré en Belgique. Ensemble, ils séjournent dans la fameuse maison bleue qui inspirera à Maxime la chanson tube. 

Liens

Biographie sur le site d’Universal Music.

Sa discographie complète sur le site Discogs.com.

La vie en musique de Maxime Le Forestier, à lire dans Télérama.

Maxime Le Forestier, invité de l’émission « Taratata » : Biographie et Lives.

Le jardin secret de Maxime Le Forestier. Emission « 30 millions d'amis », diffusée le 10 novembre 1979.

Georges Brassens et Maxime Le Forestier chez un luthier, dans l’émission présentée par Pierre Tchernia, Le petit dimanche illustré (12 octobre 1975). 

La fameuse « Maison bleue » accrochée à la colline. Sur le site Lost in the USA.

Maxime Le Forestier dans son studio
Maxime Le Forestier dans son studio Crédits : Magda Lates
Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......