LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Patrick Chauvel lors du festival Visa pour l'image 2019
Épisode 5 :

La paix est fragile

31 min
À retrouver dans l'émission

Patrick Chauvel a eu recours à la photographie, à la vidéo et à l’écriture pour rendre compte de son expérience au cœur des zones de guerre. Patrick Chauvel a également confié l’ensemble de ses archives au Mémorial de Caen. Pour l’Histoire et l’histoire des personnes rencontrées en zone de guerre.

Patrick Chauvel chez lui à Paris, juillet 2020
Patrick Chauvel chez lui à Paris, juillet 2020 Crédits : Antoine Beauchamp - Radio France

Rapporteur de guerre (2003), Sky (2005) et Les Pompes de Ricardo Jésus (2012) en trois livres, Patrick Chauvel a conjuré son complexe vis-à-vis de l’écriture et raconté les multiples rencontres qu’il a faites au cours de ses reportages.

J’aime raconter que ce soit en photo, en vidéo, ou en écriture. 

Depuis le début de l’année 2020, l’ensemble des archives (380.000 photos et 1.000 heures de vidéo) de Patrick Chauvel sont stockées au Mémorial de Caen au sein de la Fondation Chauvel. Pour le photoreporter, il est nécessaire de donner à voir au grand public ces images qui rendent compte de l’Histoire et de la fragilité de la paix.

On travaille pour la mémoire, la mémoire collective. Je pense qu’il faut tout photographier, tout filmer, en revanche je pense qu’il ne faut peut-être pas tout montrer, ou au moins attendre avant de montrer. 

Où partir ? Quelle histoire raconter ? Patrick Chauvel pense déjà au prochain reportage et au prochain livre, même si trouver un financement pour un reportage est toujours compliqué.

C’est pas très populaire de parler de ce qui se passe loin. 

C’est difficile de raconter 50 ans de guerre. Alors il faut faire plusieurs livres. L’essentiel c’est de raconter et que les gens n’oublient jamais que c’est là ; qu’ils comprennent que la paix n’est pas forcément l’élément naturel de l’Homme, que la paix ça se travaille. 

Une série produite par Antoine Beauchamp, réalisée par Yvon Croizier. Prise de son : Georges Thô. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Liens

Bibliographie

  • Patrick Chauvel, Ceux du nord. 140 photos inédites des photoreporters du Nord-Viêtnam entre 1996 et 1975, Les Arènes, Fondation Patrick Chauvel, 2014.
  • Patrick Chauvel, Rapporteur de guerre, Éditions J’ai lu, 2003.
  • Patrick Chauvel, Sky. L’histoire d’une amitié, de l’enfer du Vietnam aux terres Chiricahuas, Éditions J’ai lu, 2005.
  • Patrick Chauvel, Les Pompes de Ricardo Jesus, éditions Kero, 2012.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Films documentaires

Intervenants
  • reporter-photographe de guerre, écrivain et réalisateur de documentaires
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......