LE DIRECT
Paul Otchakovsky-Laurens à Paris en 2002
Épisode 4 :

"Longtemps, pour moi, être juif était ne devoir sa vie qu'au hasard"

28 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième épisode de la série "A voix nue" consacrée à Paul Otchakovsky-Laurens en 2014. L'éditeur, fondateur de P.O.L en 1983, raconte son intérêt pour le courant de l'autofiction, mais aussi la façon dont il a raconté sa propre histoire, et la découverte, à 13 ans, de ses origines juives.

Paul Otchakovsky-Laurens à Paris en 2002
Paul Otchakovsky-Laurens à Paris en 2002 Crédits : Leemage - AFP

Marguerite Duras, Camille Laurens pour Philippe, Martin Winckler pour La Maladie de Sachs, qui sera parmi les plus gros succès de librairie de la maison d'édition, mais aussi Mathieu Lindon, Renaud Camus, Emmanuel Carrère... tous ces auteurs publiés par P.O.L depuis la création, il y a 34 ans, ont en commun l'écriture de soi, qu'on parle d'autofiction, de non-fiction ou tout simplement, d'autobiographie. Tous les praticiens de l'écriture de soi n'ont pas été publiés par Paul Otchakovsky-Laurens, de même que l'éditeur n'aura évidemment pas restreint son catalogue à ce champ. Mais il a toujours accordé un oeil particulièrement attentif au récit de soi.

Pour sa part, l'éditeur aura choisi le cinéma pour se raconter. En 2007, il signait un film autobiographique, Sablé-sur-Sarthe, Sarthe. Il y raconte sa naissance d'un père, peintre juif russe mort alors qu'il était nourrisson, et d'une mère catholique pour qui épouser un artiste étranger et juif était subversif. Elle lui demandera tout de même de se convertir. Paul Otchakovsky-Laurens raconte une femme "courageuse", mais qui ne l'élèvera pas : rechutant de la tuberculose, elle le confiera pour toujours à une cousine, qui l'adoptera et auprès de laquelle il grandira à Sablé-sur-Sarthe jusqu'en classe de Première.

On apprend dans ce film que c'est à 13 ans, en allant au cinéma voir Nuit et brouillard, que Paul Otchakovsky-Laurens a découvert sa judéité à l'issue de la projection. Ni sa mère naturelle ni sa famille paternelle, "cherchant à s'intégrer", ne la lui avait révélée. 

Il raconte avoir eu aussitôt le sentiment "qu'il valait mieux ne pas en faire trop état". C'est à 17 ans, comme aide-moniteur en colonie de vacances dans les années 60, alors qu'on le renvoie à ses origines juives, qu'il en prendra davantage la mesure - "La province, vous savez..." :

C'était très étrange car pour moi c'était bizarre, abstrait, d'être juif après la vision de Nuit et Brouillard. Ca m'a fait un grand effet. Je n'ai toujours pas réglé la question de savoir ce que j'en pensais et comment je me situais par rapport à ça. Je dirais qu'aujourd'hui, ça n'est plus un problème. Je ne me sens pas gêné d'en parler. 

Paul Otchakovsky-Laurens, qui a été l'un des éditeurs de Georges Perec, cite Perec et ses Récits d'Ellis Island à propos de cette question d'une identité juive :

Perec parle de ce film q'il a fait avec Robert Bober, pour qui être juif, c'est être inscrit dans une culture, une histoire. Pour Perec, c'est ne devoir sa vie qu'au hasard. J'ai longtemps pris ça pour moi. Ca m'a permis longtemps de mieux comprendre alors que je n'ai pas du tout été élevé dans la religion ou dans la culture. J'ai fait mienne cette pensée de Perec. 

L'interview a lieu en 2014 alors que l'éditeur fête cette année-là ses soixante ans. Et Paul Otchakovsky-Laurens lâche :

Maintenant, c'est un petit peu plus compliqué. Je dois y réfléchir...

Par Virginie Bloch-Lainé. Réalisation : Anne-Pascale Desvignes. Prise de son : Bernard Cantin. Rediffusion de l'émission du 20.02.212. Avec la collaboration d'Annabelle Brouard et d'Annelise Signoret.

LIENS

Les éditions P.O.L

Hommages sur le site littéraire, Diacritik.

_Profession éditeur : Paul Otchakovsky-Laurens. L’homme qui "_parle par la bouche des autres", portrait paru sur le site Hippocampe-editions.fr.

Paul Otchakovsky-Laurens, découvreur d'écrivains : portrait en vidéos sur le site de l’Ina.fr.

Sur son site, Leslie Kaplan raconte les premières années P.O.L.

Rencontre avec Paul Otchakovsky-Laurens, organisée dans le cadre du Master de création littéraire de l’Université Paris 8 (9 février 2016).

L’éditeur et ses auteurs : P.O.L, une maison d'écrivains : table-ronde avec Patrick Lapeyre et Gérard Gavarry, romanciers, et Paul Otchakovsky-Laurens, proposée pendant la Comédie du livre 2016 de Montpellier.

Intervenants
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......