LE DIRECT
Paul Ricœur en février 1996, chez lui, à Paris. Photo Louis Monier.
Épisode 1 :

"Je ne suis pas un philosophe protestant"

28 min
À retrouver dans l'émission

Premier épisode de la série A voix nue consacrée à Paul Ricœur sur France Culture en 1993. Le philosophe y aborde ses jeunes années, de 1913 au début de la Seconde guerre mondiale, et ses origines protestantes.

Paul Ricoeur en 1991• Crédits : Andersen
Paul Ricoeur en 1991• Crédits : Andersen Crédits : Sipa

"Je suis irrité lorsqu’on me présente comme philosophe protestant, je suis philosophe et protestant". Dans ce premier épisode de la série d'entretiens "A voix nue" datant de 1993, Paul Ricœur évoque, à quatre-vingts ans, son enfance. Orphelin solitaire, il raconte qu'il trouvait alors un refuge dans la lecture. Il se souvient d’avoir été choqué et indigné par la déclaration de guerre en 1914. Très conscient de l’humiliation que le Traité de Versailles impose à l’Allemagne et marqué par la mort de son père en héros de guerre, Paul Ricœur dit avoir découvert la notion de "culpabilité politique".

Etudiant en philosophie, Paul Ricoeur rencontrera Emmanuel Mounier et suit les enseignements de Gabriel Marcel. 

J’ai eu la chance d’avoir un maître de philosophie absolument exceptionnel, Roland Dalbiez, à qui j’ai rendu hommage d’ailleurs récemment. C’était un homme sévère dans son enseignement, exigeant toujours des concepts bien formés. Je lui dois un précepte que j’espère ne pas avoir trahi : "Ricoeur, quand vous rencontrez une difficulté, ne la contournez pas ! Mais abordez de front l’obstacle .". Etant orphelin de père et de mère, élevé par mes grands-parents - donc séparé d’eux par deux générations- j’ai été un enfant plongé dans la lecture extrêmement tôt, absent des jeux habituels des enfants et des adolescents, et donc porté à la spéculation. Mon père est tué à la première guerre mondiale en 1915, alors qu’il était déjà veuf d’une année de sa femme, ma mère, qui était morte quelques mois après ma naissance en 1913.

1ère diffusion 13/09/1993 sur France Culture. Production : Katarina Von Bulow. Réalisation : Annie Flavell et Vanessa Nadjar. Indexation web : Véronique Vecten, de la Documentation de Radio France. Attachée de production : Daphné Abgrall et Odile Joëssel. Coordination : Sandrine Treiner

Pour aller plus loin :

Bibliographie :

Intervenants
L'équipe
Coordination
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......