LE DIRECT
Philippe Mangeot à Paris en 1997.
Épisode 4 :

Ecrire

29 min
À retrouver dans l'émission

"La littérature pense de manière impure et ça m’intéresse".

Philippe Mangeot à Paris en 1997.
Philippe Mangeot à Paris en 1997. Crédits : Raphael GAILLARDE/Gamma-Rapho - Getty

Philippe Mangeot est le vétéran de plusieurs guerres. D’abord celle que son corps a menée contre le sida depuis 1986. 

Contaminé dans un moment où cette maladie est une condamnation à mort, Philippe Mangeot se bat aussi et surtout pour la reconnaissance et les droits des séropositifs, au sein de l’association Act Up. 

Une expérience dont il s’est servi pour collaborer à l’écriture du film 120 BPM, de Robin Campillo.

C’est dans le militantisme inventé à Act Up, que Philippe Mangeot apprend ce qu’il appellera « l’intelligence collective », une intelligence qu’il convoque dans tous ses engagements. 

Aujourd’hui enseignant en classe préparatoire, il programme, depuis 2017, un Observatoire des passions modernes qui a lieu une fois par mois au centre Georges Pompidou. Le jeune vétéran a encore bien des batailles à mener.

Soldat sans tête.
Soldat sans tête. Crédits : Archives privées Mangeot

LIENS

Bibliographie

120 battements par minuteRobin CampilloMemento Films Distribution, 2017

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......