LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Gilles Blanchard et Pierre Commoy
Épisode 2 :

Une rencontre parisienne

28 min
À retrouver dans l'émission

Au mitan des années 70, Pierre et Gilles se sont plus croisés que vraiment rencontrés. Une soirée va remédier à cela, celle lançant la première boutique parisienne du couturier Kenzo. Arrivés séparément, ils repartiront ensemble et ne se quitteront plus...

Successivement Gilles Blanchard et Pierre Commoy
Successivement Gilles Blanchard et Pierre Commoy Crédits : Collection personnelle Pierre & Gilles

On nous avait dit : "comme vous parlez aussi peu l'un que l'autre vous allez bien vous entendre."

Libéré de ses obligations militaires, Pierre s’installe à Paris en 1972 près du canal Saint-Martin. S’il commence à piger comme photographe pour des magazines culturels comme Rock’n folk ou Depeche Mode, Gilles s’inscrit quant à lui aux arts décoratifs de Paris : " Les Arts déco ce n'était pas pour moi mais c'était un alibi pour être à Paris. " 

Quelques années plus tard, les deux artistes se croisent lorsqu’ils travaillent pour la revue Façade, une publication underground dans le style et l’esprit d’Interview, la revue warholienne. 

En septembre 1976, Pierre et Gilles sont invités à l’inauguration de la première boutique Kenzo à Paris. Arrivés séparément à cette soirée, ils repartent ensemble en scooter, pour ne plus jamais se quitter, initiant là le début de leur relation amoureuse mais aussi artistique. 

Lorsque j'ai rencontré Gilles, il a sorti de son portefeuille quelques photos, de lui et le Père Noël, une photomaton où il tenait le journal Détective. Ça m'a tout de suite touché, j'ai adoré son esprit, son univers. Pierre Commoy

Gilles Blanchard et le Père Noël
Gilles Blanchard et le Père Noël Crédits : Collection personnelle Gilles Blanchard

"Les photomaton c'était les selfies de l'époque"

Leur première œuvre phare de l’époque s’intitule Les Grimaces, une mise en scène combinant neuf photos peintes sur des fonds colorés, les portraits de celles et ceux qu’ils croisent, entre autres, au gré de leurs pérégrinations nocturnes...

Nous n'étions pas satisfait des couleurs, à l'époque les tirages étaient un peu ternes alors j'ai blanchi les yeux, les dents et je colorais les fonds en rouge vif. J'étais bien exercé puisque j'avais fait mes tableaux de petit nounours très très réaliste avant. J'avais la technique au point pour peindre sur les photos. Gilles Blanchard

Pierre Commoy et Gilles Blanchard
Pierre Commoy et Gilles Blanchard Crédits : Collection personnelle Pierre & Gilles
Photomaton Gilles Blanchard et Pierre Commoy
Photomaton Gilles Blanchard et Pierre Commoy Crédits : Collection personnelle Pierre & Gilles

Remerciements à :

Camille Desprez et la galerie Templon 

Dorothée Prud’homme et Pauline Richard

Une série proposée par Pierre Chassagnieux, réalisée par Assia Khalid. Prise de son : Olivia Branger. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Daphné Abgrall.

Liens

Bibliographie sélective 

Pierre Commoy et Farida Khelfa
Pierre Commoy et Farida Khelfa Crédits : Collection personnelle Pierre Commoy
Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......