LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Raoul Peck au Salon du Livre 2018 à Paris, Porte de Versailles
Épisode 2 :

Berlin, la politique et le cinéma

29 min
À retrouver dans l'émission

Né en Haïti en 1953, Raoul Peck grandit au Congo belge pour fuir la dictature de Duvalier. Réalisateur de documentaires et de fictions, il a travaillé dix ans sur un documentaire remarquable, sorti en France en 2017, "I Am Not Your Negro".

Raoul Peck au Salon du Livre 2018 à Paris, Porte de Versailles
Raoul Peck au Salon du Livre 2018 à Paris, Porte de Versailles Crédits : Eric Fougere - Corbis - Getty

C’est seulement à l’approche de la trentaine que Raoul Peck étudie le cinéma, à Berlin. Il était en effet hors de question pour ses parents qu’il fasse d’emblée des études artistiques. Il étudie l’ingénierie comme son père et se spécialise en ingénierie économique. 

Berlin-ouest dans les années 1980 accueille de nombreux exilés d’Amérique du Sud et fourmille de discussions politiques. Raoul Peck les suit de près, y participe. 

Il consolide sa culture et ses convictions politiques qu’il appelle « marxiennes » - pour éviter la connotation péjorative de l’adjectif « marxiste. » 

Son premier film est une fiction et a pour sujet Haïti. Il s’intitule Haïtian Corner. Il est tourné à New York, puisque la dictature rend impossible de le tourner sur l’île.

Liens

Raoul Peck, le cinéma rebelle : Portrait à lire sur le portail de l’Espace francophone.

Biographie et filmographie sur le site Africultures.

Une bonne partie du monde n’a plus le luxe d’attendre, déclare Raoul Peck. Entretien à la revue Ballast.

Raoul Peck analyse le racisme en France dans un entretien en 2 parties au BondyBlog

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......