LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait du producteur Dominique Besnehard, en octobre 2019
Épisode 3 :

Rencontres

29 min
À retrouver dans l'émission

La passion de la découverte, de la rencontre n’a jamais quitté Dominique Besnehard. Il l’explique dans son livre "Casino d’hiver". C'est le cœur de sa vie : des rencontres avec des metteurs en scène, des stars qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui.

De gauche à droite, Evelyne Ker, Sandrine Bonnaire, Maurice Pialat et Dominique Besnehard sur le tournage du film 'A nos amours' de Maurice Pialat
De gauche à droite, Evelyne Ker, Sandrine Bonnaire, Maurice Pialat et Dominique Besnehard sur le tournage du film 'A nos amours' de Maurice Pialat Crédits : Archives privées Dominique Besnehard

"En fait, je me rends compte que cette passion de la découverte, de la rencontre, a toujours été là, depuis mes débuts et ne m’a jamais quitté." Cette phrase, extraite de son livre Casino d’hiver, définit bien le thème de notre troisième épisode : rencontres avec des metteurs en scène, des stars qui ont fait de Dominique Besnehard ce qu’il est aujourd’hui.

Dominique Besnehard fête ses 40 ans avec Line Renaud, Roman Polanski, Béatrice Dalle, Sophie Marceau, Nathalie Baye, Marlène Jobert et Catherine Deneuve
Dominique Besnehard fête ses 40 ans avec Line Renaud, Roman Polanski, Béatrice Dalle, Sophie Marceau, Nathalie Baye, Marlène Jobert et Catherine Deneuve Crédits : Archives privées Dominique Besnehard

C’est la rencontre avec Jacques Doillon qui met le pied à l’étrier de Dominique Besnehard. Avec un culot qui le caractérise, il s’invite à un dîner avec lui, et ce dernier le recrute pour tourner le film Un sac de billes, en 1975. Naît une amitié et une coopération qui se développera avec Doillon, puis avec Claude Berri, rencontré en 1976, enfin avec Jean-Jacques Beineix et dont la participation au film Diva créera entre eux une forte amitié. Avec Maurice Pialat, ce sera plus difficile, compte tenu de la personnalité contrastée de l’intéressé. Mais le film A nos amours, avec Sandrine Bonnaire, dans lequel Dominique Besnehard joue le rôle du frère, reste un épisode marquant de sa jeune vie d’acteur…

Dominique Besnehard avec Dalida et Orlando
Dominique Besnehard avec Dalida et Orlando Crédits : Archives privées Dominique Besnehard

Mais les actrices ont toujours fasciné Dominique. Marlène Jobert, rencontrée grâce à Claude Berri, puis Nathalie Baye, prennent place dans sa vie professionnelle et personnelle. C’est aussi le cas de Sylvie Vartan, l’idole de sa jeunesse, et de Béatrice Dalle, dont il a tout de suite repéré les qualités en réalisant le casting de Diva. Avec elle se noue une amitié indéfectible… "Je pense que j'étais un meilleur agent pour les femmes que pour les hommes. Toute ma vie, j'ai été à la recherche de ma sœur. C'est vrai que je voyais en Nathalie Baye ou Marlène Jobert la sœur idéale", confie Dominique Besnehard.

Dominique se construit, prend confiance en lui et s’affirme grâce à son travail et à son talent. 

Il devient l’un des principaux agents artistiques de l’agence Artmedia. 

Il vit son homosexualité sans complexe, enchaîne les rôles, les films et les succès.

Une série d’entretiens proposée par Jérôme Clément, réalisée par Yvon Croizier. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Yann Fressy. Coordination : Sandrine Treiner. 

Pour aller plus loin

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......