LE DIRECT
Richard Bohringer en concert à l'Olympia le 17 juin 1983
Épisode 2 :

Une âme qui se consume

30 min
À retrouver dans l'émission

"Ma vie, je l’ai brûlée souvent. Elle m’a cramé. Mais la lumière reste allumée jour et nuit au fond du couloir. Romanesque solitaire, taché de partout, l’âme pas si claire, enfin un homme à fréquenter si on aime bien celui-là précisément" - Richard Bohringer

Richard Bohringer en concert à l'Olympia le 17 juin 1983
Richard Bohringer en concert à l'Olympia le 17 juin 1983 Crédits : Bertrand Laforet - Getty

2e épisode en compagnie de Richard Bohringer, écrivain, acteur, réalisateur et éternel voyageur. 

Nous l’avons laissé adolescent fuyant l’école, l’humeur vagabonde, rêvant d’horizons lointains. On le retrouve à Paris dans les années 60 sur sa terre de prédilection : Saint-Germain des Prés et la rue Saint-Benoît. Des années de jazz, de créativité, de rencontres folles et d’amitiés intenses. 

Richard Bohringer y est tour à tour danseur professionnel de be bop, chanteur sous le nom de Richard Blues, tout jeune écrivain féru de jazz. 

Mais c’est aussi une décennie marquée par l’héroïne, ce "long voyage maudit de presque 10 ans". 

j’ai eu des jours tragiques, des lendemains de cuite, de came. J’étais très violent avec moi-même et avec ceux qui m’entouraient. J’étais en désamour du monde entier. (Quinze rounds)

Biographie et filmographie de Richard Bohringer sur le site Cinefil.com.

Bibliographie (Babelio.com)

Intervenants
L'équipe
Coordination
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......