LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Portrait de l'humoriste, actrice, et réalisatrice Valérie Lemercier
Épisode 5 :

Bourvil for ever

30 min
À retrouver dans l'émission

Dernier épisode d'A voix nue avec Valérie Lemercier. Une humoriste est-elle une actrice engagée comme les autres ? Quel est son rapport à l’actualité, au monde réel ?

Portrait de Valérie Lemercier
Portrait de Valérie Lemercier Crédits : Marcus Mam/Charlette Studio

Valérie Lemercier se dit engagée dans son métier et dans sa liberté mais il n’est pas question de prendre part à des débats politiques ou de société. Pas de politiques dans ses spectacles, à peine la Mairie de Paris au temps de Jacques Chirac pour jouer la fille adoptive, et un regard amusé sur ces candidats à la Présidentielle qui, en 2017 allaient se confesser chez une animatrice de Télé-Réalité. 

Elle évoque sa notoriété qui ne l’empêche pas de marcher dans la rue, même si elle en vient à bénir le masque en tissu qui lui a permis, pendant l’épidémie, de redécouvrir l’anonymat.

Valérie Lemercier à l’aise dans la « grande famille du Cinéma », mais sur un mode léger, pas d’engagements, juste être sur terre pour rendre les choses moins graves et faire rire, avec un regard bienveillant sur cette nouvelle génération d’humoristes et d’actrices, d’Audrey Lamy à Blanche Gardin, Elsa Zylberstein… qui vit à l’heure des réseaux sociaux.

Blanche Gardin, Marc Fraize, Audrey Lamy ou Jérôme Commandeur, ils me font rire. C'est probablement plus difficile de démarrer pour eux, mais comme ils ont internet, ils fabriquent leur image un peu plus. Quand j'étais jeune, on me mettait une tarte aux fraises dans la main, une passoire sur la tête, pour faire une photo marrante. Eux, ils ne font pas ça, ils publient les choses qu'ils ont envie de publier. Ils montrent ce qu'ils ont envie de montrer.

Elle évoque son goût pour la solitude, explique pour quoi elle préfère amuser que s’amuser, donner que recevoir. Elle nous raconte aussi sa vie en 2020/2021 à l’heure du covid et de la culture confinée.

Valérie Lemercier chanteuse, qui nous dit au revoir, avec une chanson de celui qui trône, en photo, en majesté, dans son salon : Bourvil. La chanson des crayons. 

Une série d'entretiens proposée par Emilie Aubry. Réalisée par Luc-Jean Reynaud. Prise de son : François Rivalan. Attachée de production : Daphné Abgrall. Coordination : Sandrine Treiner.

Liens

Filmographie sur le site d'Unifrance

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......