LE DIRECT
Jean d'Ormesson est mort à l'âge de 92 ans.
Épisode 2 :

Et toi, mon cœur, pourquoi bats-tu ?

29 min
À retrouver dans l'émission

L'écrivain et académicien s'est confié à "A voix nue". Il raconte sa famille, son enfance, la guerre, ses débuts en littérature, les femmes, les mondanités…

Jean d'Ormesson, le 31 janvier 2017, Paris
Jean d'Ormesson, le 31 janvier 2017, Paris Crédits : JOEL SAGET - AFP

C'est l'écrivain préféré des Français. Depuis 1970, ils s'arrachent ses livres, ils goûtent sa joyeuse érudition. Mais qui est vraiment Jean d'Ormesson, la plume star qui s'apprête à faire son entrée dans la prestigieuse collection de la Pléiade, chez Gallimard ? Un vestige de la France de l'ancien Régime que l'on visite comme un monument ? Un philosophe du bonheur de vivre ? La mascotte de l'esprit français ?

L'écrivain et académicien s'est confié à "A voix nue". Il raconte sa famille, son enfance, la guerre, ses débuts en littérature, les femmes, les mondanités… Figure emblématique de la république des lettres, il est aussi le confesseur privilégié des présidents de la Ve. Pompidou le recevait à dîner. François Mitterrand lui livra ses dernières paroles de chef d'Etat. C'est une histoire de la France que raconte Jean d'Ormesson. Se remettant peu à peu d'une grave maladie, l'écrivain du bonheur dévoile sa philosophie de vie, dresse un inventaire amusé de son existence. En l'écoutant, on prend une belle leçon d'optimisme.

On dit quelques fois aux enfants, "qu’est-ce que tu veux faire?" Ils veulent être banquiers, ma petite fille voulait être vétérinaire… Et moi, je savais très bien ce que je voulais faire, c’était rien. Je ne voulais rien faire. Et j’ai vu plus tard, bien plus tard, j’ai lu avec un bonheur inexprimable, sous la plume de Mauriac, que évidemment ce qu’il y avait de mieux pour un jeune homme c’est de vouloir devenir écrivain. Mais que si on n’avait pas la vocation, il y avait un signe très sûr, c’était de ne rien vouloir d’autre. Et bien, je ne voulais rien d’autre, et devenir écrivain ne me traversait pas l’idée, non pas parce que je n’aimais pas la littérature, j’étais un grand lecteur comme enfant. Mais l’écrivain pour moi, c’était une espèce de dieu...

Par Sébastien Le Fol. Réalisation : Anne Depelchin. Prise de son : Benjamin Thuau. Avec la collaboration de Claire Poinsignon et d'Annelise Signoret. Rediffusion de l'émission du 18.03.2014.

LIENS

Biographie, bibliographie et discours sur le site de l’Académie française où Jean d’Ormesson occupait le fauteuil n°12 depuis 1973.

Jean d’O, une certaine France : une série d’Ariane Chemin en six volets parue dans Le Monde en août 2016.

Un jour je m'en irai, sans en avoir tout dit. Rencontre avec Jean d’Ormesson à la libraire bordelaise, Mollat.

Dans l’émission de la télévision suisse (RTS), Pardonnez-moi ; Darius Rochebin reçoit Héloïse & Jean d'Ormesson. L'académicien et sa fille, devenue son éditrice, ont accepté de donner une rare interview en commun (août 2012).

Opération Jean d'Ormesson : comment l'auteur est entré (de son vivant) dans La Pléiade : article à lire sur le site du magazine Vanity Fair.

Il n’y a pas de grands écrivains sans légèreté. En 2008, Frédéric Beigbeder interviewait Jean D'Ormesson pour le compte de GQ : une discussion fleuve où se mêle littérature, chemises Charvet et... Julien Doré.

Intervenants
L'équipe
Coordination

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......