LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Yanick Lahens
Épisode 5 :

Urgence(s) d’écrire, rêve(s) d’habiter

28 min
À retrouver dans l'émission

Dans ce cinquième épisode, Yanick Lahens parle de son roman Bain de lune, qui fut d’abord une nouvelle avant de trouver sa forme de roman quinze ans plus tard, et d’être couronné par le prix Femina en 2014. Comment s'est opérée la maturation de la nouvelle au roman ?

Yanick Lahens lors de la leçon inaugurale à Amphithéâtre Marguerite de Navarre - Marcelin Berthelot, en mars 2019
Yanick Lahens lors de la leçon inaugurale à Amphithéâtre Marguerite de Navarre - Marcelin Berthelot, en mars 2019 Crédits : Collège de France

Une saga sur 4 générations en terre paysanne

Yanick Lahens parle de son roman Bain de lune, qui fut d’abord une nouvelle avant de trouver sa forme de roman quinze ans plus tard, et d’être couronné par le prix Femina en 2014. 

A l'époque de la nouvelle, heureusement que je suis pas allée plus loin parce que je pense que je serais passée à côté de beaucoup de choses.  J'ai eu énormément de difficultés. J'ai mis 15 ans entre la nouvelle et le roman. Pour me guérir de l'abandon de Bain de lune j'ai écrit "Failles", "La couleur de l'aube", "Guillaume et Nathalie", et j'apprenais... J'apprenais aussi bien sur le terrain quand lisant des textes d'anthropologues haïtiens et étrangers ou en écoutant des prêtresses vaudou tous les soirs à la radio. Yanick Lahens

Jusqu'à présent, les romans sur la paysannerie haïtienne étaient toujours une troisième personne qui regardait. Je ne voulais pas de ça. Je me dis je vais faire une première personne du pluriel. Ce sont des sociétés collectives. Ma communauté va se présenter elle même. Ce n'est pas un regard extérieur qui viendra dire voilà comment on est là, on existe et voilà comment on voit le monde. Yanick Lahens

Urgence(s) d'écrire, rêve(s) d'habiter

Yannick Lahens raconte l’enseignement qu’elle a donné en 2018-2019 au Collège de France, en tant que titulaire de la chaire annuelle " Mondes francophones " : une tribune pour dire et faire connaître Haïti.

Je pense que le Collège de France s'est rendu compte que la France accuse définitivement un retard par rapport à ce qu'on appelle les études post-coloniales. Les études sur les femmes, sur les minorités, sur les colonies. Aux États-Unis, c'est extrêmement poussé mais en France il y a une réticence énorme. Yanick Lahens

Le Collège de France a été courageux et certainement ils se sont rendus compte que s'ils ne voulaient pas perdre pied au niveau mondial dans ce genre d'étude, qu'il valait mieux commencer quelque part.D'où cet intitulé Monde francophone. Ils ont eu aussi l'intelligence de mettre monde au pluriel tout de suite. Ça indique qu'il n'y a pas une sorte de francophonie centrale qui distille la connaissance, les savoirs. Yanick Lahens

Une série proposée par Elise Gruau, réalisée par Assia Khalid. Attachée de production : Daphné Abgrall. Prise de son : Thomas Robine.

Pour aller plus loin

Bibliographie

Bain de lune

Bain de luneS. Wespieser éditeur, 2014

Failles

FaillesYanick LahensSabine Wespieser Editeur, 2010

Intervenants
L'équipe
Production
Coordination
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......