LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Oksana Shachko

A Toulouse, Gilles Pandel expose quatre décennie de photographie

9 min
À retrouver dans l'émission

A l’occasion de la rétrospective qui lui est consacrée, le photographe Gilles Pandel revient sur son parcours au micro d’Arnaud Laporte.

Oksana Shachko
Oksana Shachko Crédits : Gilles Pandel

Chaque soir, nous quittons notre studio pour prendre des nouvelles d’artistes présentant leur travail en région ou à l’étranger. Aujourd’hui avec le photographe Gilles Pandel, dont l’œuvre est exposée jusqu'au 31 octobre dans cinq lieux toulousains dans le cadre de la semaine franco-allemande de l’Occitanie. A voir, plus de 4000 photos, quarante ans de travail sur le portrait en série. 

Au fil des années, Gilles Pandel s’est forgé une solide identité artistique fondée sur ses passions et ses expérimentations. Il a pour principe de ne pas travailler sur commande et de réaliser le portrait de créateurs dont les œuvres l’interpellent. Les prises de vue se font lors de rencontres ou conférences publiques. Les sujets ne posent jamais, afin d’en préserver le naturel et la dynamique. 

Un autre des principes de l’artiste est celui de la série. « Seul un artiste sériel est sérieux », dit-il en plaisantant à demi, « la série permet de ne pas fixer l’image et, surtout, d’en épuiser les facilités ». Soumises à un long processus itératif de sélection et de remodelages sur ordinateur et par d’autres biais artisanaux, les œuvres de Gilles Pandel sont tournées vers la matière.

Jacques Henric
Jacques Henric Crédits : Gilles Pandel

Il est possible de distinguer deux veines assez nettes dans la création de Gilles Pandel : la première (depuis les années 1990) se caractérise par une orientation plus graphique, la seconde apparue avec les photos de Miquel Barceló en 2015 est plus proche de la peinture. 

Sa galerie de portraits permet de se faire une idée juste de son univers et de la constellation créatrice dans laquelle il s’inscrit. Citons, entre autres : Sharunas Bartas, Alain Cavalier, Hélène Cixous, Antoine d’Agata, Claire Denis, Jacques Doillon, Bruno Ganz, Armand Gatti, Jean-Luc Godard, Pierre Guyotat, Peter Greenaway, Werner Herzog, Anish Kapoor, Abbas Kiarostami, Marceline Loridan-Ivans, Daidō Moriyama, Jean Nouvel, Ernest Pignon-Ernest, Ai Weiwei, Bob Wilson…

  • Plus d’informations : Gilles Pandel - “Ce que je vis”, exposition rétrospective du 9 septembre au 31 octobre dans le cadre de la semaine Franco-allemande de l’Occitanie (cinq lieux : université Toulouse Jean Jaurès, Galerie Concha de Nazelle, librairie Etudes, Goethe Institut, Maison de la Recherche).
    Le catalogue de l’exposition « Ce que je vis » est publié par les éditions :Université Toulouse Jean Jaurès, Culture et Diffusion
  • Site de Gilles Pandel
  • Dans le prolongement de cette rétrospective, d’autres expositions sont d’ores et déjà prévues à l’espace d’art de Christian Thorel à Toulouse en 2022, à Paris et à Berlin.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......