LE DIRECT
La Passion du Christ, Musée de Castelvecchio, Vérone

Les conseils culturels d'Edgar Sarin

5 min
À retrouver dans l'émission

Chaque soir dans Affaires culturelles à 19h50, une parole d'artiste pour un conseil culturel. Pour ce rendez-vous qui durera le temps du confinement, l'artiste Edgar Sarin partage avec nous ses inspirations culturelles du moment.

La Passion du Christ, Musée de Castelvecchio, Vérone
La Passion du Christ, Musée de Castelvecchio, Vérone Crédits : Heritage Images - Getty

Chaque soir dans Affaires culturelles à 19h50, une parole d'artiste pour un conseil culturel. Pour ce rendez-vous qui durera le temps du confinement, l'artiste plasticien Edgar Sarin partage certaines de ses inspirations et occupations culturelles du moment au micro d'Arnaud Laporte.

Le conseils culturel d'Edgar Sarin 

  • La Passion selon Saint-Matthieu, du compositeur Jean-Sébastian Bach

Cette oeuvre est un oratorio probablement exécuté pour la première fois le Vendredi Saint de 1727 dans l'église Saint-Thomas de Leipzig. Ce chef d'oeuvre de la musique baroque d'une beauté ineffable est une méditation sur les dernières heures du Christ et sa mort. Edgar Sarin

L'oratorio est une forme très belle, naturelle, ingénieuse et quasiment écologique : elle se présente sans mise en scène, sans décor ni costume. Elle est une architecture composée de plusieurs strates se superposant. Comme toute architecture, elle contiendrait l'homme. Il faut s'éloigner du discours et revenir vers le sensible, donner à chaque personne sa chance de trouver une voie d'accès sensible et naturelle vers l'oeuvre d'art, pour que celle-ci puisse la prendre, la froisser et la malmener un peu. Edgar Sarin

Cette oeuvre évoque à Edgar Sarin une exposition de l'artiste Pierre Huyghe au Centre Pompidou de Paris, entre 2013 et 2014. Elle lui rappelle également un livre : Apprendre à voir l'architecture de Bruno Zevi, et un mot du philosophe Gilles Deleuze : "L'herbe pousse par le milieu". 

Pour découvrir l'oratorio de Bach, La Passion selon Saint-Matthieu, Edgar Sarin suggère n'importe quelle version, la première qui s'affiche sur YouTube. La voici : 

Dans cette période inouïe d'une Rome décadente et néo-libéraliste, cette oeuvre a quelque chose d'écologique par sa mystique, par sa participation à la vie. Il s'agirait en nos temps troublés de retrouver une conscience de la collectivité et reconnaître notre responsabilité comme un grand moment de beauté et d'humanité.      
Edgar Sarin

Pour aller plus loin :

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......