LE DIRECT
L'Osmothèque

Les conseils culturels de Mathilde Laurent

8 min
À retrouver dans l'émission

Chaque soir dans Affaires culturelles à 19h50, une parole d'artiste pour un conseil culturel. Pour ce rendez-vous qui durera le temps du confinement, Mathilde Laurent, créatrice de parfum partage avec nous ses inspirations culturelles du moment.

L'Osmothèque
L'Osmothèque Crédits : L'Osmothèque

Mathilde Laurent est créatrice de parfums. La collection Les Heures de Parfum, L’Envol (2016) ou encore Carat (2018) de chez Cartier font partie de ses créations. Elle nous livre ses inspirations culturelles du moment...

📖   -   Une revue : NEZ, le mouvement culturel olfactif

C'est la première revue consacrée au parfum, à l'olfaction et surtout à l'univers de la création en parfumerie. On y retrouve des textes de grands écrivains mais aussi de scientifiques. C'est vraiment une ouverture sur le monde olfactif tel que vous pouvez en rêver. Cette revue en explore tous les domaines et c'est d'une richesse folle. C'est vraiment un journal qui mérite d'être lu par tous ceux qui ont envie de découvrir la parfumerie sous un jour un peu plus érudit, un peu plus approfondi et culturel. Mathilde Laurent

Revue Nez
Revue Nez Crédits : Revue Nez

Créée en 2016, Nez, la revue olfactive est une revue semestrielle prestigieuse de 160 pages, en français, en anglais et en italien vendus à plus de 10 000 exemplaires dans plus de 25 pays. Elle a pour volonté de réunir toutes les cultures et les pratiques en lien avec l’olfaction et le parfum (Parfumerie, produits parfumés, art, sciences, littérature, société, anthropologie, histoire, industrie, marché, critiques, etc.)

📙  -   Un livre : "Le Dictionnaire amoureux du parfum" d’Elisabeth de Feydeau (Editions Plon)

Elisabeth de Feydeau, est une historienne de la parfumerie émérite que j'admire immensément. Elle œuvre énormément pour faire connaître l'histoire de la parfumerie. Un de ses premiers livres été consacrés à Jean-Louis Fargeon, le parfumeur de Marie-Antoinette, dont elle a reconstitué le parfum et pouvoir sentir le parfum de Marie-Antoinette c’est formidable pour le grand public et pour moi une émotion incroyable. Mathilde Laurent

"Le dictionnaire amoureux du parfum" d'Elisabeth de Feydeau
"Le dictionnaire amoureux du parfum" d'Elisabeth de Feydeau Crédits : Editions Plon

Présentation de l’éditeur : « Écrire un Dictionnaire amoureux du parfum a toujours été un rêve pour moi. Grande lectrice de cette collection, je suis ravie de pouvoir déclarer ma flamme au parfum, l'objet de tous mes agréables tourments. Enchanteur, conteur, séducteur, il m'attire depuis bien des années le nez et l'esprit. Il m'a prise un jour sans crier gare et, depuis, je ne me lasse pas d'essayer de comprendre et d'entrer dans "cette haute puanteur", ainsi que le nommait Montaigne. Bien plus qu'une simple marchandise, il est, selon Giono, "l'odeur plus l'homme", soulignant cette nécessaire rencontre entre la peau et l'effluve pour que s'exprime un parfum, s'animant sur l'être qui le porte. Le parfum fait parler le silence. Il habite l'absence. C'est pour cela que j'ai eu à coeur de mettre en valeur tout le romanesque qu'il contient.
Un parfum raconte une histoire, celle des êtres et de leur époque. Il touche les sensibilités et il unit les cultures. » Elisabeth de Feydeau

🏢   -   Un lieu : Le conservatoire international des parfums, L’Osmothèque

L’Osmothèque est un endroit où on peut aller sentir des parfums disparus. On peut y découvrir qu’il y a une histoire de l'art du parfum. Il y a eu des tendances en parfumerie, il y a des grands créateurs, il y a des chefs d'œuvre, il y a des ruptures, il y a des inventions, il y a de l'innovation et ce lieu donne un éclairage absolument passionnant pour comprendre vraiment les époques sous un jour olfactif. Ce sont des choses dont on ne parle jamais, mais l'olfaction est bien liée à l'évolution des sociétés, à l'évolution de la femme, à la représentation de la femme, celle de l’homme. Tout cela fait partie de l'histoire de la parfumerie et de l'histoire de l'art du parfum.  Mathilde Laurent

Osmothèque
Osmothèque Crédits : Osmothèque

Les parfums sont certainement les plus fragiles et les plus évanescentes de toutes les créations humaines. Et pourtant ils marquent très durablement les mémoires. Que faire lorsque les parfums ont disparu des circuits commerciaux ? Où les retrouver ?
L’Osmothèque est le premier conservatoire de parfums de l'histoire, elle préserve ces créations si vulnérables et si précieuses de l’usure du temps, de la perte et de l’oubli. Collection vivante de parfums existants ou disparus, elle protège le patrimoine mondial de la parfumerie. La collection de l’Osmothèque représente aujourd'hui, plus de 3 200 parfums, dont 400 disparus 

🎧 Pour aller plus loin, et découvrir l'univers de Mathilde Laurent, c'est par ici ↓ 

De quoi est fait l’imaginaire de l’artiste, d’où vient sa vocation, quelles sont ses inspirations et ses méthodes de travail… tentative d’approche du processus créatif de la parfumeuse...

Ce contenu fait partie de la sélection
Le Fil CultureUne sélection de l'actualité culturelle et des idées  Voir toute la sélection  
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......